Accueil » Economie » Banque et Assurance » Assurances professionnelles : comment se relever d’une perte d’exploitation ?
|

Assurances professionnelles : comment se relever d’une perte d’exploitation ?

Lorsque l’on est une entreprise, les assurances professionnelles permettent de protéger les biens, en plus des personnes. Il est ainsi nécessaire de souscrire une assurance pour le local, pour le matériel, les outils de production ou encore les stocks. Mais il n’y a pas que les aspects matériels qu’il convient de protéger. En effet, il est aussi possible de se couvrir face aux pertes financières qui pourraient être causées par un arrêt de l’activité, suite à un sinistre. Réfléchissez-y. Que se passe-t-il si un incendie, une inondation ou tout autre événement accidentel se produit ? Si votre entreprise ne peut plus fonctionner correctement, avez-vous une protection ? Si ce n’est pas le cas, découvrez les contrats d’assurance perte d’exploitation que vous avez tout intérêt à souscrire.

Sinistre : quelles sont les conséquences pour votre activité ?

Si l’entreprise doit essuyer un sinistre grave (incendie, inondation, tempête, etc.), alors elle devra logiquement faire face à une baisse d’activité. L’appareil productif est touché, les locaux sont sinistrés, et l’interruption avant que l’activité ne reprenne sur un rythme normal peut être longue. Qu’il s’agisse de perturbations ou d’un arrêt total de l’activité, l’entreprise subira alors des conséquences financières.

C’est précisément pour faire face à ces cas extrêmes que l’assurance perte d’exploitation a été pensée. Elle permet aux entreprises d’encaisser le choc (plus de précisions sur mapa-assurances.fr). « La mise en jeu de l’assurance pertes d’exploitation est subordonnée à l’existence, au jour du sinistre, d’une assurance couvrant pour un montant suffisant les dommages matériels directs causés par les événements garantis (incendie, explosion, dégât des eaux…) » précise la FFSA, Fédération Française des Sociétés d’Assurances.

LIRE  Blockchain privée ou publique?

De quoi rassurer les entrepreneurs souvent soumis à des crues ou à des intempéries à l’instar des bords de la Garonne ou du Gard pour ne citer que des deux zones géographiques. D’ailleurs, l’augmentation des intempéries devraient augmenter les prix selon le site du journal Le Figaro.
Assurances professionnelles, comment se relever d’une perte d’exploitation2

Ce que couvre exactement l’assurance perte d’exploitation

En souscrivant à des garanties perte d’exploitation, une entreprise retrouvera plus rapidement la situation financière qui aurait été la sienne si le sinistre n’avait pas eu lieu. Assureurs et experts interviennent dans les meilleurs délais pour aider à la reprise de l’activité et se positionnent en partenaires de l’entreprise pour qu’elle reprenne son rythme, rapidement.

Quelles sont les indemnités versées dans le cadre d’une assurance perte d’exploitation ?

  • L’assurance offre une compensation pour contrer les effets de la diminution du CA
  • Les frais généraux permanents et les charges fixes sont supportés (taxes, loyers, salaires, etc.)
  • Une aide est possible pour les frais consécutifs au sinistre, qui possèdent un caractère « exceptionnel » et permettent à l’activité de reprendre. Typiquement, il s’agira par exemple de frais de toiture à refaire des suites d’une tempête.

La plupart des assureurs proposent plusieurs niveaux de garantie avec leur assurance perte d’exploitation. L’offre de base couvre souvent la perte consécutive à la baisse du chiffre d’affaires (réduction d’activité ou interruption totale). Elle couvre également le remboursement des frais supplémentaires d’exploitation, après accord de l’assureur à l’instar des frais pour la location de bureaux, les installations temporaires, etc. Lisez sur l’Express.fr les arguments en faveur de la souscription d’une telle protection. Afin de vous prémunir d’une perte du chiffre d’affaires, n’hésitez pas à mettre en concurrence plusieurs compagnies d’assurance pour obtenir le meilleur prix !

LIRE  Pour quelles raisons le crédit sans justificatif est parfait pour les particuliers ?

Publications similaires