Banques, agences privées ou particuliers : où acheter et revendre de l’or ?

Investir dans l’or peut être un choix intéressant pour qui souhaite sécuriser son épargne et la diversifier. Ce métal précieux est un symbole par excellence de richesse depuis des millénaires. Et en raison du cours toujours attractif de ce métal dans les systèmes bancaires et financiers du monde entier, réaliser un placement en acquérant de l’or de manière sécurisée est un choix que vous n’avez aucune chance de regretter. Voici quelques conseils et informations sur la rentabilité de l’or, les moyens d’en acheter, ou encore sur la fiscalité de ce métal convoité.

Quel interlocuteur pour acheter ou vendre l’or ?

L’achat ou la vente entre particuliers est une option qui s’offre à vous, si vous souhaitez acquérir de l’or sous forme de pièces, de bijoux ou même de lingots. Ce choix pose cependant une contrainte non négligeable en matière de sécurité : il faut pouvoir s’assurer que vos interlocuteurs sont fiables, et que les articles mis en vente sont de la qualité prétendue. Les institutions bancaires représentent sous cet aspect une assurance de fiabilité et de sécurité, en raison de leur expertise. Les estimations sont réalisées par des professionnels d’expérience, et la plupart offrent une estimation gratuite en amont de toutes les transactions.

Les banques ont néanmoins des limites que les agences ou professionnels privés ne partagent pas. Par exemple, acheter ou vendre de l’or chez des entreprises spécialisées se fait sans limites en ce qui concerne les montants. En revanche, chez une banque, il existe des sommes maximales autorisées pour les transactions.

Transactions avec les banques : que faut-il savoir ?

L’or que l’on dépose en banque est revendu en bourse. De manière pratique, vous ne possédez donc pas en réalité ce métal une fois que vous le confiez à une banque. Des frais importants peuvent également s’appliquer pour l’expédition de ce métal. À la différence des acheteurs ou des revendeurs privés sur le marché, les banques se réservent par ailleurs le droit d’admettre ou de rejeter certaines pièces pour raison de détérioration par exemple.

Les plateformes spécialisées dans l’achat ou la vente

Les professionnels qui offrent leurs services aux particuliers en tant que négociants en or sur le marché de la Belgique ou de la France sont nombreux. Ce sont des acteurs spécialisés qui représentent dans la pratique le premier moyen d’approvisionnement en or physique. Les particuliers et les investisseurs peuvent profiter d’une bonne expertise en contrepartie d’une certaine commission. Il reste important de bien choisir son interlocuteur, afin de profiter de prestations de qualité.

Les bijouteries, les boutiques et les sites internet spécialisés représentent également une option courante en Belgique et France, pour qui souhaite revendre ou acheter rapidement de l’or d’investissement. Le service est en général personnalisé, et les particuliers peuvent profiter d’un service de proximité pour acquérir ou revendre facilement leurs bijoux et autres objets précieux en cas de besoin.

Quand réaliser un investissement ?

Le cours de l’or s’est nettement amélioré pendant ces dernières années. Les spécialistes s’attendent à ce que cette tendance continue durant les prochaines années. L’or conservera donc selon toute probabilité son caractère attractif en tant que valeur refuge et investissement. Les prévisions économiques favorables renforcent naturellement la confiance des particuliers et des institutions, et soutiennent les transactions relatives, ce qui représente un cercle vertueux qui entretient le cours de l’or sur le marché.

Un investissement sans taxe

L’or d’investissement est exempt de taxe. Vous pouvez ainsi acheter ce métal dans le but de spéculer et de préserver ainsi votre épargne, tout en vous ouvrant à la perspective de réaliser des plus-values importantes dans le temps. En revanche, si vous achetez par exemple de pièce de collection, vos achats seront soumis à la TVA, car il ne s’agit pas de l’or d’investissement. En résumé, votre achat de pièces ou de lingots n’est pas imposé par la TVA. L’or ne crée pas de revenus pour les personnes qui l’achètent à la différence des actions qui font l’objet d’une imposition annuelle. Par contre, la revente de l’or est une opération soumise à différentes taxes selon les pays. Pour les particuliers qui résident en France, la taxe forfaitaire sur les bijoux et autres objets précieux est par exemple de 11,5 %. Les pièces de collection sont également soumises à une taxe pour la revente, à un taux de 6,5 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *