Faire face aux bouffées de chaleur avec la phytothérapie

Les bouffées de chaleur, un sujet toujours d’actualité chez les femmes qui arrivent à la ménopause. Elles ont généralement plus de 45 ans et savent que ce n’est pas une période facile. Les effets peuvent parfois s’étaler jusqu’à 5 ou 6 ans après les dernières règles. Les gynécologues prescrivent souvent le traitement hormonal pour éviter les bouffées de chaleur et il existe aussi les méthodes douces via la « médecine verte » qui suggère le traitement naturel par les plantes autrement appelé phytothérapie.

Éviter les traitements hormonaux de substitution

Les laboratoires pharmaceutiques ont mis à disposition des femmes les traitements hormonaux substitutifs. Et pourtant ces derniers sont parfois contestés. Leurs consommations exposent les femmes aux risques de cancer du sein, à cause des hormones, c’est une question de dosage et de durée …

menopause-bouffees-de-chaleur

Le problème avec ces traitements c’est que les cas de ménopause sont divers. Des symptômes liés à la ménopause intense chez certaines femmes peuvent être légers chez d’autres. Le THS, traitement hormonal substitutif parfois généralisé par facilité médicale (hors antécédent du cancer du sein et risques cardiovasculaires) … Le mieux serait donc de se tourner parfois vers des méthodes naturelles, personnalisées mais efficaces comme la phytothérapie.

Opter pour des remèdes naturels

phytotherapie-bouffees-de-chaleur

J’ai déjà entendu des témoignages de femmes dire « je souffre d’intenses bouffées de chaleur …, j’ai peur qu’on me prescrive des hormones de substitution ». Après plusieurs consultations auprès du gynécologue, une sur 2 finissent chez un naturothérapeute. « Il m’a expliqué avec beaucoup de patience ce qui se passait dans mon corps, et m’a conseillé un réglage alimentaire, des hormones végétales (soja et yam), des plantes, des vitamines. Les résultats ont été très rapides. Époustouflants ! Depuis, je me sens en pleine forme ! ».

Quelques conseils pour traiter les bouffées de chaleur

Se propose à vous des solutions à base d’extraits de plantes pour soulager les bouffées de chaleur.

La sauge : elle a pour qualité de stimuler l’activité des ovaires et ainsi de freiner l’excès de sueurs. Deux prises journalières, à raison de 300mg de gélules chacune peuvent donner de bons résultats.

Le houblon favorise la production des œstrogènes par le corps. Pour cette plante grimpante, il faut boire 3 tasses d’infusions par jour. A savoir qu’une infusion est composée de 15g de feuilles et d’écorce. Cette dose sera ensuite infusée dans 1 litre d’eau bouillante pendant 10 minutes.

Le soja est l’une des meilleures plante phyto-œstrogènique. Les posologies ne sont pas non plus compliquées puisqu’il suffit de consommer chaque jour 60 g de graines de soja germées.

Par ailleurs, le traitement dure de 15 jours à 2 mois avant de voir les symptômes cesser, et ceci en raison de la présence d’isoflavones dans le soja.

Pour cette astuce, vous pouvez varier la préparation du soja ou utiliser librement des aliments basés sur le soja. Bien qu’il existe directement des gélules de soja toutes prêtes..

Vous trouverez également plus de conseils pour lutter ton contre les bouffées de chaleur à cette adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *