Renforcement musculaire, rééducation à la marche, comment devenir kiné ?

Comment devenir kinésithérapeute ?

Le métier de kinésithérapeute nécessite une certaine formation pour pouvoir pratiquer cette profession médicale et accompagner des patients souhaitant retrouver une certaine autonomie ainsi qu’un confort de vie. Il est un maillon indispensable d’un grand nombre de parcours de santé. Mais quelle formation faut-il effectuer ? En quoi consiste le métier de kinésithérapeute ? Quelles sont ses options une fois diplômé ? Réponses…

Qu’est-ce qu’un kinésithérapeute ?

Le kinésithérapeute ou plus fréquemment appelé kiné est un professionnel de santé qui apporte son expertise sur prescription médicale. Il aura pour rôle d’accompagnement ses patients dans le renforcement musculaire notamment pour renforcer, maintenir ou encore rétablir les capacités fonctionnelles. Il travaille ainsi sur la gestuelle humaine. Il est possible d’exercer en tant que thérapeute en cabinet, au sein d’un établissement en tant que salarié, mais également comme kinésithérapeute à domicile. Il sera donc possible de travailler soit en tant que salarié soit avec le statut de professionnel libéral. Le renforcement musculaire proposé par le kinésithérapeute se fera par un travail via des massages, mais aussi des mouvements, c’est d’ailleurs pour cela que l’on parle souvent de masseur-kinésithérapeute. Le renforcement musculaire obtenu permettra de devenir ou redevenir autonome dans les actions de la vie courante, ou encore de rééduquer le corps comme par exemple avec une rééducation à la marche. Plus que le renforcement musculaire ou la rééducation à la marche par exemple, le kinésithérapeute pourra également accompagner les troubles respiratoires et bien d’autres problématiques (plus d’informations sur le sujet sur le blog Astuce Santé).

Quelle formation suivre ?

Avant de s’intéresser au renforcement musculaire ou à la rééducation à la marche d’un patient, il faudra tout d’abord effectuer le parcours formatif adéquat pour devenir kinésithérapeute. Après un bac de préférence axé vers des matières scientifiques, il faudra effectuer au choix une Première Année Commune aux Études de Santé (PACES) ou une première année de licence de biologie ou de STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives). Attention cependant, la PACES est voué à disparaitre pour être remplacée par deux nouvelles possibilités le Parcours Spécifique Accès Santé (PASS) ou la Licence avec une option Accès Santé (LAS). Une fois cette première étape passée, il sera alors possible de postuler pour intégrer un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie. Une fois diplômé, il sera possible d’exercer en tant que masseur-kinésithérapeute (plus d’informations sur la formation de kinésithérapeute ici).

Et après ?

Diplômé en masso-kinésithérapie, vous allez pouvoir accompagner les patients dans leur renforcement musculaire, leur rééducation à la marche, le traitement de leurs douleurs, et bien d’autres choses encore. Pour exercer, deux options s’offriront à vous. Vous pourrez rejoindre un établissement de santé en tant que salarié comme un hôpital, un centre de rééducation ou autre, mais vous pourrez également intervenir en tant que libéral. Le statut de kinésithérapeute en libéral vous permettra de recevoir vos patients de la façon dont vous le souhaitez et de leur proposer un suivi adéquat. Il sera possible d’ouvrir un cabinet pour y installer ses équipements et recevoir ses patients, mais il sera également possible de proposer des consultations à domicile. En effet, le kinésithérapeute pourra se déplacer au domicile de ses patients pour y effectuer certains soins. Une possibilité particulièrement intéressante pour les personnes ayant besoin de bénéficier de soins et ne pouvant pas se déplacer en cabinet. Dans certains cas, une fois le travail bien amorcé, le client pourra peut-être se déplacer à nouveau en cabinet. Ainsi, penser aux patients en difficulté en proposant des consultations à domicile sera aussi intéressant pour un kinésithérapeute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *