Samba : on vous dit tout sur ses origines et ses bienfaits !

La samba. Si l’on vous demande de la décrire, il n’est pas sûr que vous puissiez le faire aisément. Est-ce une musique ? Est-ce une danse ? Le terme désigne globalement les deux, et même une myriade de danses possibles. Il est en revanche indéniable que la samba évoque d’emblée la joie, la bonne humeur, la musique et la danse. Enfin et surtout, la samba fait penser au Brésil et à son fameux « Carnaval de Rio », absolument incontournable et devenu, au fil du temps, une véritable institution.

Les origines de la Samba

La samba n’est pourtant pas née sous les meilleurs auspices, puisqu’elle fit son apparition au Brésil lors de la période coloniale. C’était, entre autres, un moyen pour les esclaves de s’évader symboliquement. Ce n’est qu’à partir du XXème siècle qu’est née la samba moderne, dans les bidonvilles de Rio de Janeiro où, peu après l’abolition de l’esclavage, les anciens esclaves s’étaient installés pour trouver du travail. Inspirée par les danses et percussions  africaines, la samba est donc le fruit d’une longue tradition.

 « Danser avec gaieté » ou « être animé, excité » sont les deux traductions possibles du mot samba. Les rythmes saccadés et les danses mouvementées qui caractérisent la samba ne font mentir aucun des deux sens possibles donnés à son nom. Cependant, le terme embrasse une plus grande variété de danses, chaque ville ayant son école de danse et ses propres codes. Certaines danses sont toutefois plus célèbres que d’autres, telle la Samba No pé (samba de pieds), énormément dansée au Carnaval de Rio et, en conséquence, la plus présente dans l’imaginaire collectif.

Comment s’est-elle popularisée ? 

La samba n’a cessé d’évoluer au fil des ans et il est possible de voir une vraie différence de rythme et de son entre le premier enregistrement d’une samba, datant de 1916 et  intitulé «  Pelo telefone » de Martinho Da Vila et l’idée que l’on se fait de la samba aujourd’hui. La base demeure toutefois une musique binaire à deux ou quatre temps, sur fond d’une rythmique syncopée. Pour écouter, c’est par ici.

Le titre de samba encore aujourd’hui le plus populaire serait sans aucun doute la samba de Janeiro de Bellini, qui aura fait danser toute une génération et qui vient en premier à l’esprit lorsque l’on parle de samba.

Mais ce qui a réellement permis le succès de la samba, bien avant son exportation, est la création d’écoles de samba au Brésil. L’une des dates clé : 1932. A cette période est créé le concours des écoles de samba, ce qui donne un véritable coup de fouet à la croissance de la danse, en multipliant toujours plus l’apparition d’écoles dédiées à la pratique. Cela permet de créer une émulation, et de pousser à toujours tester les limites de la création. Le résultat, admirable notamment lors du Carnaval de Rio, participe aussi à son renouvellement.

C’est à Paris que la première école européenne de samba a été créée en 1975 avant de s’étendre à toute l’Europe, à mesure que la population brésilienne fuyait la dictature, apportant avec elle sa culture. Cela a permis la création de nouvelles écoles en Europe. Ce faisant, la samba s’est encore un peu plus diversifiée et a gagné ses galons à l’international.

Samba , on vous dit tout sur ses origines et ses bienfaits 2

Les bienfaits de la samba pour la santé !

La samba (la musique comme la danse) est donc l’héritière d’une longue tradition de bonne humeur qui ne peut qu’être positive pour l’esprit. C’est également une danse extrêmement exigeante physiquement, qui autorise toutefois une grande liberté de mouvements une fois maîtrisée et remplie toujours sa fonction première : le lâcher-prise.

Sur quels points permet-elle de travailler ?

  • Le cardio
  • L’endurance
  • La cellulite
  • Le raffermissement des jambes

En plus de s’amuser, pratiquer la samba améliore la circulation sanguine et lymphatique tout en favorisant la création d’endorphines. Avec tout ça, vous avez tout les raisons de faire un cours d’essai ! A vos plumes, c’est parti !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *