Est-ce que les cheveux repoussent après l’alopécie ?

Les cheveux ont leur cycle de vie propre. Ils naissent, se développent et tombent. Leur particularité est qu’au même endroit repousse un nouveau cheveu. Quand la perte de cheveux devient importante et que la repousse naturelle ne se fait pas, on parle alors d’alopécie. Mais cette chute de cheveux est-elle une fatalité ? Des solutions oûtre que la greffe de cheveux existent aujourd’hui pour aider à activer la repousse des cheveux après l’alopécie.

 

Repousse des cheveux après l’alopécie : cas des femmes

La perte de cheveux ou encore alopécie peut avoir diverses causes chez la femme. Elle peut être réactionnelle, c’est-à-dire consécutive à une situation vécue par la personne concernée. Elle peut faire suite à un accouchement, à la ménopause, à une maladie infectieuse, à un traitement médical ou encore une carence alimentaire.

Ce type d’alopécie se manifeste par une chute soudaine et massive des cheveux. Aussi impressionnante que puisse paraître la perte capillaire, la repousse des cheveux après l’alopécie réactionnelle peut se faire de façon spontanée.

L’alopécie féminine androgénétique est quant à elle d’origine héréditaire. C’est le patrimoine génétique qui est ici en cause.

Ce type d’alopécie touche généralement tout le crâne. Les cheveux se raréfient sauf la zone du front où subsiste des fois une légère chevelure.

 

Traitement de l’alopécie féminine

Dans le cas où elle est réactionnelle, la repousse des cheveux après l’alopécie se fait spontanément. Sinon il suffit généralement de traiter la cause de l’alopécie (soigner par exemple la maladie en cause) pour faire repousser les cheveux.

Autrement, pour soigner l’alopécie féminine on utilise généralement un traitement médicamenteux, en l’occurrence, le Minoxidil. En application locale, cette substance freine la chute des cheveux et active leur repousse.

La greffe de cellules souches capillaires de la personne concernée peut être également une solution. En effet, dans certains cas, la mésogreffe capillaire faite par micro-injections,  est une bonne alternative pour la repousse des cheveux après l’alopécie.

Il y a en outre des sérums, des compléments alimentaires qui aident à activer la repousse des cheveux.

 

Repousse des cheveux après l’alopécie : cas de l’homme

Plus répandue chez l’homme, la calvitie est souvent androgénetique et donc héréditaire. Elle toucherait environ 50% des hommes de 50 ans. La calvitie affecte généralement le sommet du crâne et surtout la zone du front. La zone nucale et les tempes sont souvent relativement épargnées par la perte des cheveux.

Chez l’homme, l’alopécie est principalement génétique. Elle serait due à l’hormone mâle, la testostérone qui se transforme parfois en dihydrotestostérone (DHT). En cas de prédisposition génétique, la présence de cette nouvelle hormone accélère la perte des cheveux. Pour la repousse des cheveux après l’alopécie, il est alors nécessaire de mettre en place un traitement.

 

Traitement de l’alopécie chez l’homme

Tout comme chez la femme, l’alopécie masculine n’est pas non plus une fatalité.

Des molécules médicamenteuses sont généralement utilisées pour soigner les problèmes de calvitie. Il s’agit principalement du Minoxidil et du Finastéride. Ce sont des médicaments qui favorisent la pousse des cheveux. Ces médicaments sont toutefois à prendre à vie.

Il y a par ailleurs des soins capillaires, des compléments alimentaires riches en vitamines B, en Zinc, fer, et magnésium qui aident dans ce processus. Ils favorisent aussi la repousse des cheveux après l’alopécie.

Une autre solution est de recourir aux micro-injections de cellules souches pour remédier  à ce problème. Le chirurgien prend des cellules dans les parties saines pour les greffer dans les zones dégarnies du crâne. L’avantage de la mésogreffe capillaire est qu’elle est peu contraignante. Elle ne nécessite pas de prendre des médicaments à vie. C’est un traitement naturel, qui permet d’obtenir des résultats durables concernant la repousse des cheveux après l’alopécie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *