Congés payés en interim
Accueil » Business et Entreprise » Vie de l'entreprise » Les congés payés en intérim : comment ça marche ?

Les congés payés en intérim : comment ça marche ?

Selon le Code du travail en France, tous les salariés ont droit à 5 semaines de congés payés par an, quel que soit le contrat. En ce qui concerne l’intérimaire, la question du congé payé peut soulever des questions, même s’il bénéficie des mêmes droits. Ce salarié travaille, en effet, dans des conditions particulières. Nous allons ainsi vous aider à comprendre les congés payés en intérim à travers ces quelques explications.

Les droits de congés de l’intérimaire

L’intérimaire se situe au même titre qu’un salarié en CDD ou en CDI en termes de congé. Il a alors droit à 2.5 jours de congés payés par mois. Ces jours de congés payés sont calculés pour l’Indemnité Compensatrice de Congés Payés et seront versés en fin de mission. Les congés payés en intérim sont d’un montant correspondant à 10% de la rémunération brute totale perçue par l’agent intérimaire. Ils incluent également les indemnités de fin de mission qui lui seront dues.

Il faut noter qu’un poste d’intérim ne permet pas de profiter de vacances payées. Cependant, il est possible de soumettre une demande de congés auprès de l’entreprise qui vous a engagé. À  la fin de la mission, vos jours de vacances seront automatiquement déduits de votre rémunération.

Les congés payés en intérim concernent, par ailleurs, les périodes de suspension du contrat de travail pour cause d’accident du travail, maternité ou adoption. De même, un salarié en intérim peut avoir droit à une indemnité sur les jours fériés compris dans sa mission. Comme les salariés en CDD et CDI, il jouit de ponts rémunérés lorsque ces derniers ne sont pas récupérables. Enfin, un intérimaire peut aussi bénéficier d’une indemnisation du chômage-intempéries s’il travaille dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

LIRE  Le profil créatif, les entreprises et vous

Le fonctionnement des congés exceptionnels

Suite à certains événements familiaux, les travailleurs en intérim peuvent aussi profiter de congés payés exceptionnels. Ces congés payés en intérim fonctionnent comme suit :

  • 3 jours ouvrés pour la naissance ou l’adoption d’un enfant ;
  • 4 jours ouvrés pour le mariage du salarié ;
  • 1 jour ouvré pour le mariage d’un enfant ;
  • 2 jours ouvrés pour le décès d’un conjoint ou d’un enfant ;
  • 1 jour ouvré pour le d’un parent, d’un beau-parent, d’un frère ou d’une sœur.

À noter que ces jours de congés exceptionnels vous sont offerts sans condition d’ancienneté. Sachez également que les intérimaires peuvent profiter d’autres jours de congés payés selon l’entreprise d’accueil. Il est possible que la convention collective de l’entreprise d’accueil accorde des jours de congés plus longs ou compte d’autres événements. Ces congés peuvent alors être pris quelques jours après la survenance de l’événement. Il suffit de fournir une pièce justificative à votre ETT, comme un acte de naissance ou de décès, etc. Durant ces jours de congés, votre salaire vous sera versé.

La demande de congés pour un intérimaire

Pour rappel, un intérimaire est généralement demandé par une entreprise qui a besoin d’un personnel temporaire. Cela peut être dû à un accroissement soudain de son activité ou un remplacement de l’un de ses salariés en CDI. Dans tous les cas, la durée de la mission d’un salarié en intérim peut aller jusqu’à 18 mois, avec renouvellement inclus. Mais il existe aussi des contrats plus courts selon les besoins de l’ETT. La durée la plus courte d’un contrat intérimaire est de 24 heures. Dans ce cas précis, il est évident que les congés payés en intérim ne s’appliquent pas.

LIRE  Quel est le moteur de la motivation ?

En ce qui concerne la demande de votre congé payé, vous devrez l’effectuer auprès de votre agence intérim. En même temps, il faudra aussi adresser une demande auprès de votre responsable au sein de l’ETT. Vous pouvez demander vos jours de congés payés par mois, soit de 2.5 jours. Sinon, il est aussi courant de cumuler ces jours pour en recevoir une indemnité à la fin de votre mission.

Pour résumer, les congés payés en intérim fonctionnent généralement comme ceux des salariés en CDD et en CDI. Vous bénéficiez des 2.5 jours par mois, soit 5 semaines par an, ainsi que des congés exceptionnels pour événement familial. Vos indemnités vous sont versées à la fin de votre mission.

 

Publications similaires