Comment perdre du poids : l’obsession au féminin

Tout au long de l’année et de surcroit à l’approche de l’été, les magazines féminins se chargent de rappeler à la gente féminine qu’être grosse, c’est mal. Sur quoi se base-t-on ? Sur des images de mannequins photoshopés ou des icones de mode qui se sous-alimentent pour servir de porte-manteau aux défilés. Il est grand temps de comprendre que la perte de poids ne fonctionne pas sans une alimentation équilibrée et une hygiène de vie saine.

Perdre du poids : Entre business et lavage de cerveau

6 femmes sur 10 veulent perdre du poids avant l’été et 53 % des françaises se disent complexées par leur corps.

Entre 20 et 50 ans, on note une prise de poids d’environ 10 kilos, c’est un facteur physiologique et naturel contre lequel les femmes ne peuvent pas lutter. En outre, les quelques kilos en trop qui complexent sont souvent dus à un laisser-aller, il suffit d’avoir la volonté pour mettre en place un programme adapté et réalisable. La motivation vaut bien plus qu’une pilule qui brûle soi-disant les graisses…

L’image de soi est déformée par la pression sociale issue des canons et des diktats esthétiques. Pour s’en sortir, il faut comprendre que les icones ne sont pas des personnes comme les autres, que leur corps est leur outil de travail et qu’il n’y a rien de naturel dans leur état ou dans leur apparence.

La conséquence des complexes est le développement d’un véritable business : on industrialise le malheur et on transforme le mal-être en argent par la vente de produits mensongers ou de méthodes miracles aux multiples produits dérivés (cf Le Régime Dukan, ses livres, ses arômes, ses galettes, etc.).

Les différentes maltraitances du corps pour perdre du poids

Perdre du poids en faisant des régimes

Qui n’a pas testé la méthode Dukan, le régime Cohen, le régime 100% raisin ou encore le régime du Docteur Atkins, le « terminator des glucides » ? Tout régime alimentaire strict et limité dans le temps ayant pour but la perte de poids est restrictif, frustrant, et a un succès relatif.

Outre le parcours du combattant pour respecter les menus et éviter les craquages (qui sont inévitables de toute façon), un régime restrictif n’a pas d’effets durables puisque les mauvaises habitudes sont reprises sitôt le régime fini.

Perdre du poids en prenant des médicaments

La télévision, les magazines féminins, les devantures de pharmacies regorgent de publicités ventant les mérites des nouvelles gélules ceci, de la pilule minceur cela ou de LA boisson drainante miracle. Certaines substances d’origine naturelle aident à éliminer comme les gélules de phytothérapie à base de queues de cerise ou d’aguar-aguar qui régule l’appétit. Les cachets à proprement parlé on souvent un effet coupe-faim qui ne fait que déplacer le problème de poids à plus tard, on pense par exemple à XLS, notamment quand il n’est pas accompagné de changements alimentaires.

Le problème de l’effet yoyo

Quand on perd du poids rapidement avec une alimentation qui n’est pas équilibrée, c’est-à-dire qui comprend toutes les familles d’aliments, il y a un risque majeur de reprendre tous les kilos perdus à la fin du régime, voire plus.

Pour lutter contre l’effet yoyo il faut :

  • Surveiller votre consommation et votre poids
  • Eliminer les facteurs de prise de poids
  • Manger sain et équilibré
  • Limiter la télévision : moins de grignotage et plus de sommeil

Perdre du poids au naturel : ce qui marche vraiment !

Pour perdre du poids, il faut soit augmenter les sorties d’énergie en se dépensant plus, soit baisser les entrées, c’est-à-dire réduire son alimentation en quantité et en richesse nutritionnelle.

Le bon sens et les bons réflexes sont les meilleurs alliés

Quelques bons conseils à suivre :

  • Arrêter de manger quand on n’a plus faim
  • Ne pas se resservir
  • Boire 1,5 litre d’eau par jour
  • Bouger : marcher plus, monter les escaliers, pratiquer un sport régulièrement…

Perdre du poids dans la durée : revoir son alimentation

On ne le dira jamais assez, il est capital d’avoir une alimentation variée et équilibrée. Les idées reçues ou ce qui est dans l’air du temps sont souvent à l’origine de mauvais changements dans notre comportement alimentaire.

Ce qu’il faut faire :

  • Réduire sa consommation d’huile.
  • Manger des fruits même s’ils contiennent des sucres naturels (fructose).
  • Ne pas supprimer le gluten sans raison médicale : moins d’1 % de la population est allergique au gluten, il n’y a pas de raison d’opter pour des produits sans gluten qui en plus d’être chers, contiennent souvent plus de sucre et de sel.
  • Ne pas s’affamer pour perdre du poids

Pour bien perdre du poids, dans le respect des besoins du corps, et sur la durée, il faut accepter de faire le nettoyage dans vos habitudes alimentaires et apprendre à bien manger. Exit les produits miracles et les régimes mensongers qui font plus de mal que de bien, donnez-vous les moyens de maîtriser votre corps, par exemple avec le soutien d’un professionnel en nutrition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *