Fonctionnement de l’assurance hospitalisation en France et en Belgique

Être hospitalisé, c’est être admis dans un centre hospitalier, à la suite d’un accident ou d’une maladie. Une hospitalisation peut coûter cher, avec des frais liés à l’occupation de la chambre, aux honoraires du médecin, aux analyses et autres examens notamment. Une assurance hospitalisation couvre la totalité ou une partie de ces frais. Elle offre notamment le remboursement des frais liés à l’hospitalisation, non couverts ou mal couverts par l’assurance maladie.

Plus de détails dans les lignes qui suivent…

Quels sont les frais couverts par une assurance hospitalisation séparée en France ?

La France possède l’un des meilleurs systèmes de santé du monde. En effet, l’assurance maladie prend en charge la majorité des dépenses liées à la santé. Toutefois, elle ne couvre pas la totalité des frais d’hospitalisation. C’est pourquoi il est conseillé de souscrire une assurance hospitalisation séparée ou une mutuelle avec une garantie hospitalisation. Vous vous éviterez ainsi des tracas financiers durant votre hospitalisation.

Couverture de l’assurance hospitalisation

Sachez que l’assurance maladie couvre 80 % des frais d’hospitalisation. C’est l’assurance hospitalisation souscrite séparément qui vient couvrir le ticket modérateur ou le reste à charge (les 20 %). Ainsi, tout ce qui n’est pas prévu par l’assurance maladie est couvert par l’assurance hospitalisation :

  • les dépassements d’honoraires
  • les frais d’accompagnant
  • le forfait journalier d’hospitalisation
  • les dépenses personnelles
  • les soins préopératoires et postopératoires
  • les indemnités journalières
  • les garanties d’assistance
  • la perte de salaire lié à l’arrêt de travail

Assurance hospitalisation séparée ou mutuelle avec une garantie hospitalisation ?

Quelle est la solution la plus avantageuse ? L’assurance hospitalisation séparée ou la mutuelle avec une garantie hospitalisation ? Il faut comparer les éléments suivants pour le savoir :

  • Le prix
  • Le niveau de garantie
  • Le taux de remboursement pour chaque garantie
  • Les plafonds d’indemnisation
  • Les délais de carence
  • Les exclusions de garanties
  • Les franchises
  • Les établissements de soins pris en charge

Et c’est l’assurance hospitalisation séparée qui tire son épingle du jeu, car elle offre une indemnisation plus intéressante. Autrement dit, le taux de remboursement est plus élevé.

Sachez aussi que le tarif de la mutuelle hospitalisation varie en fonction de l’âge. Le montant de la cotisation sera plus bas pour les plus jeunes. Mais en cas de souscription à un âge plus avancé, votre prime d’assurance sera élevée.

Comment se présente l’assurance hospitalisation en Belgique ?

En Belgique, il s’agit d’une assurance complémentaire. Elle vous protège, ainsi que votre famille, contre les frais liés à une hospitalisation de jour ou de longue durée.

L’assurance maladie légale ne couvre pas la totalité des frais médicaux. D’où l’intérêt de l’assurance hospitalisation qui intervient cependant après l’assurance maladie légale.

Si les couvertures et les formules varient selon les prestataires, l’assurance hospitalisation couvre en général les soins pré- et post-hospitalisation. Après quelques recherches, vous découvrirez que cette assurance peut aussi inclure une assistance en Belgique et à l’étranger.

Si vous êtes un expatrié français en Belgique, sachez que l’assurance hospitalisation n’est pas obligatoire. Elle est toutefois vivement conseillée, car les frais d’hôpitaux sont très élevés. Cela vous permettra ainsi d’alléger vos dépenses de santé.

Vous avez donc le choix de souscrire votre assurance auprès d’un assureur privé ou d’une mutuelle. On le voit, le premier est recommandé, car il offre une indemnisation plus étendue que celle de la mutuelle. Le ticket modérateur (20 %) est souvent remboursé à 100 % par les assureurs privés.

À qui faire appel pour souscrire une assurance hospitalisation en Belgique ?

Pour trouver la meilleure assurance hospitalisation, il faut vérifier plusieurs points, et notamment votre situation personnelle (âge et état de santé) ainsi que vos préférences.

En Belgique, il est conseillé de souscrire une assurance dès le plus jeune âge pour éviter de payer des mensualités élevées. De la même façon, plus vous êtes âgé, plus vous devrez remplir des questionnaires de santé.

Par ailleurs, comparez les offres et les couvertures proposées par les assureurs et les mutuelles. Assurez-vous qu’elles rentrent dans votre budget pour trouver la bonne assurance hospitalisation.

Choisissez par exemple DKV pour plus de sérénité. DKV est le leader du marché belge et propose des formules intéressantes et étendues dans le monde et l’Union européenne.

À titre informatif, sachez que certains hôpitaux en Belgique n’acceptent pas tous les types d’assurance. Dans ce cas, il est conseillé de présenter au préalable votre CEAM ou votre attestation d’assurance en cas d’hospitalisation. Vous bénéficierez ainsi du tiers payant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *