Les points à ne surtout pas négliger lors de l’achat d’un bien immobilier

Vous souhaitez devenir propriétaire et cela dans peu de temps ? Nombreux sont ceux qui succombent au premier regard, se laissent emporter par la passion et se rendent compte quelques temps plus tard qu’ils se sont précipités dans leur acquisition…
Pour acheter un bien immobilier, il faut se préparer et suivre quelques règles et principes dans le but d’éviter les pièges.

Voici quelques erreurs à ne pas commettre lors de l’acquisition d’un bien immobilier :

1/ Acheter dans la précipitation

Si vous souhaitez ce qu’on appelle des vices cachés ou apparents, surtout ne signer pas lors de la première visite, l’achat d’un bien immobilier est un acte réfléchi, celui-ci sera votre futur cocon… Il faudra donc procéder au calcul minutieux du budget dont vous disposez pour l’achat et les travaux à envisager.

2/ Avoir un budget, mais pas d’analyse

Vous devez avant vos envies, analyser vos besoins, encore plus si vous avez des enfants. Pensez à éviter de prendre la voiture tous les jours pour emmener vos enfants à l’école en cherchant la proximité d’une école, en se renseignant sur les services de transports de la ville. Pensez aux commodités dont vous aurez besoin, celles à venir, renseignez vous sur le quartier, si une maison vous plait, renseigner vous sur le voisinage pour ne pas vivre l’enfer !! Tel un détective vous procéderez par élimination et trouverez logiquement votre bonheur.

3/ Ne pas prévoir des charges

Surtour prenez en compte dans le budget établi les coûts liés à l’achat d’un bien immobilier, tels que les intérêts d’un crédit, les frais annexes des assurances, des garanties, des frais de dossiers, en passant par ce sacré notaire, mais aux conseils si précieux, par les cauchemardesques frais d’agence !! mais ce n’est pas tout, à cela s’ajoute les frais de jouissance du bien (taxes, charges de copropriété)

4/ Acheter un bien immobilier sans négocier

Dans un premier temps, pensez que la personne souhaite se défaire de ce bien, ensuite, en toute logique le vendeur fixera un prix de vente supérieur à ce dont il souhaite véritablement obtenir, n’hésitez donc pas à négocier. Pour une bonne négociation, renseignez-vous sur le marché et ses prix, de nombreux outils sont à disposition.

5/ Acheter sans penser à la revente

Peut-être que cet achat ne sera pas le dernier, et que la famille s’agrandira, afin d’investir sérieusement le calcul du rendement de cette acquisition sera nécessaire et pour qu’en cas de vente, celle-ci soit rentable, réunissez toutes les informations dont vous aurez besoin, comme le coût des éventuels travaux, les frais concordant à l’achat, le taux d’emprunt et le montant du loyer fictif envisageable, etc.

Un dernier conseil, c’est tout de même une magnifique étape, tachez de prendre du plaisir.