Les troubles liés aux dents de sagesse

À tout âge de la vie, les dents qui poussent semblent toujours provoquer toutes sortes de troubles. Entre 18 à 24 ans le moment de  l’évolution des troisièmes molaires, de nombreuses pathologies locales et à distance peuvent apparaître. Souvent méconnues, ces troubles peuvent entraîner de gros problèmes.

La péri coronarite, pour des infections douloureuses

Entre 18 à 24 ans, deux, trois ou quatre dents de sagesse tentent de pousser tout au fond de la mâchoire. Leurs nombres et leurs périodes d’apparitions varient d’un individu à un autre. Mais dû à un manque d’espace, elles peuvent pousser de manière « délinquantes ».

Il se pourrait même que leurs croissances soient perturbées. Ce qui engendre une pousse partielle de la dent. En effet, il peut exister des cas où seule une petite partie de la couronne surgit.  C’est la péri coronarite.

Le reste de la dent, elle, est enfouie sous la gencive et comme elle le peut plus sortir, provoque des douleurs conséquentes. Qui plus est, elle laisse entrer les bactéries et facilite ainsi les infections de toutes sortes.

Des dents de sagesse qui poussent en biais

Outre les dents de sagesse qui ne parviennent à percer totalement la gencive, il existe aussi des cas où elles poussent en biais ou restent tout simplement sous la gencive. Pour celles qui parviennent à pousser, elles peuvent alors s’appuyer sur les autres dents.

Ce qui peut provoquer des blessures de la gencive voire des complications. Sinon, si elles ne parviennent pas à atteindre leurs poussées normales, elles peuvent provoquer des caries importantes.

Ce qui peut être expliqué par le fait que ces dents sont localisées dans une région trop éloignée de la mâchoire donc difficiles à atteindre par les brosses à dents. Elles demeurent ainsi sujettes à des caries et d’autres infections qui risquent de contaminer d’autres dents.

L’extraction : la meilleure solution pour les dents de sagesse ?

De par ces différents troubles provoqués par la venue des dents de sagesse, l’extraction demeure une solution de prévention. En effet, dans le cas  où l’évolution des dents de sagesse perturbe votre santé buccale, il est préférable de les extraire le plus rapidement possible.

Vous pouvez, dans ce sens vous rendre auprès des spécialistes tels que dentiste de garde pour procéder à l’extraction de votre dent de sagesse. Vous serez bien pris en charge et vous pourrez aspirer à une santé buccale rétablie.

Outre la prescription d’anti-inflammatoires stéroïdien six jours avant la chirurgie, le chirurgien-dentiste prendre toutes les mesures appropriées pour l’extraction de vos dents : anesthésies, piqûres, etc.

Mais si vous avez des dents de sagesse qui poussent sans problèmes, vous n’êtes pas contraint de les enlever. D’ailleurs, aucune étude ne prouve que l’existence des dents de sagesses dans votre bouche puisse nuire à votre santé dentaire.

Pour apporter le meilleur des soins à vos dents de sagesse, vous devez uniquement faire un suivi régulier de leurs évolutions. De ce fait, vous pourrez dépister leurs dégradations possibles et prendre à temps les mesures adaptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *