Pour l’hiver, faire le choix d’une écharpe en cachemire

Une écharpe, c’est très pratique pour lutter contre le froid lorsque les hivers sont rudes. Elle protège efficacement le cou autour duquel elle s’enroule avec délice. Mais on oublie trop souvent qu’il s’agit aussi d’un accessoire de mode, qui vient couronner avec élégance un style vestimentaire travaillé, surtout quand elle est née de textiles nobles. Alors, pour être le plus distingué au milieu des grands froids, optez pour l’écharpe en cachemire !

Un accessoire indispensable

Comme l’annonce la devise d’une série télé à la mode : l’hiver arrive. Et il promet d’être rude. Dans ces conditions, l’adoption d’une écharpe n’est plus une option, c’est une nécessité. Du moins, si vous avez l’intention de protéger des coups de froid votre cou fragile, zone privilégiée des virus et autres bactéries qui cherchent une porte d’entrée vers votre organisme.

Quitte à être bien préservé contre le vent glacial, autant l’être avec un maximum de style. L’écharpe est, en effet, un accessoire essentiel qui détermine le ton de la tenue vestimentaire. Puisqu’elle est l’une des premières choses qu’on voit, elle mérite qu’on prenne la peine de la choisir aussi bien pour son esthétique que pour ses vertus protectrices.

Le cachemire contre les cauchemars

La composition de l’écharpe est primordiale : le choix de la matière s’avère crucial, et disposé au croisement des nécessités appelées par l’accessoire – confort, qualité, chaleur, protection, aspect. En l’occurrence, le top du top reste l’écharpe en cachemire, qui réunit tous ces avantages et qui a, en outre, le mérite d’être particulièrement douce.

Le cachemire est originaire de la région du même nom, une région du sous-continent indien, située entre l’Inde et le Pakistan. C’est là qu’on élève les chèvres dont la laine donne cette fibre naturelle qu’est le cachemire. Ce tissu se caractérise par :

  • Sa souplesse
  • Sa douceur
  • Sa légèreté
  • Sa résistance

Ces grandes qualités la rendent très précieuse, et très demandée. C’est la raison pour laquelle elle est souvent détaillée à un prix fort et qui ne cesse d’augmenter – la « faute » à des clients qui privilégient de plus en plus la qualité et la durée de vie des matériaux.

Pour l’hiver, faire le choix d’une écharpe en cachemire 2

Conseils pour bien porter son écharpe

Pour optimiser l’efficacité de l’écharpe en cachemire (comme de n’importe quelle autre écharpe), il est indispensable de ne laisser aucun espace libre entre le tissu et la peau : pas question que l’air glacial s’infiltre et s’installe. Un nœud solide permet de prévenir les mouvements et de protéger l’organisme.

Le mieux est encore de la placer sous le manteau, ce qui lui assure un maintien idéal. Mais, selon l’épaisseur et la longueur de l’étoffe, il est également possible de la faire ressortir pour qu’elle tienne encore plus chaud.

Suivez ces conseils en vidéo pour connaître les différentes façons de nouer une écharpe :

Où acheter une écharpe en cachemire ?

L’écharpe en cachemire est accessible un peu partout : on peut la trouver aussi bien chez Hermès que… chez Monoprix ! Évidemment, du coût dépend la qualité et la durée de vie de l’accessoire. Il existe, heureusement, des marques intermédiaires qui proposent de l’excellente qualité pour des tarifs raisonnables. Comptez néanmoins une centaine d’euros. Voici nos 3 vendeurs favoris :

  • L’écharpe Eric Bompard est à la fois chic et simple. Premier accessoire lancé par la marque il y a maintenant plus de 30 ans, l’écharpe en cachemire, qui se décline en une quarantaine de coloris, est depuis lors la pièce maîtresse de la marque pour l’hiver.
  • La maison Heyraud propose un joli coffret contenant une écharpe en cachemire et des gants de cuir doublés dans le même tissu. Le cadeau idéal pour affronter l’hiver sereinement et avec un maximum d’élégance.
  • Le site Princesse Moghole déploie une impressionnante galerie d’écharpes en cachemire, pour tous les goûts possibles et imaginables.

Pour l’hiver, faire le choix d’une écharpe en cachemire 4

Comment entretenir son écharpe en cachemire ?

Tout comme ses sœurs faites de soir et de laine, l’écharpe en cachemire n’est pas salissante et ne conserve pas la transpiration. Pour autant, il faut bel et bien la passer au lavage de temps en temps, mais pas dans n’importe quelles conditions : il s’agit de suivre des méthodes de nettoyage qui ne risquent pas d’abîmer le tissu.

  • Lavez-la avec un produit spécialement destiné à la laine ou avec un peu de votre shampoing (ou après-shampoing) dilué ;
  • Ne la laissez pas tremper dans l’eau savonneuse pendant des heures, quelques minutes suffisent ;
  • Comme le lavage, le rinçage doit être rapide, et fait à l’eau froide plusieurs fois, avec délicatesse, jusqu’à ce que l’eau soit claire ;
  • Enfin, épongez doucement sans tordre l’écharpe, en la roulant dans une serviette éponge.

Il ne vous reste plus qu’à sécher votre écharpe. Attention, jamais au sèche-linge ni à l’aide d’un produit adoucissant ! Les fils délicats du tissu pourraient s’endommager. Posez-la sur une serviette bien sèche, éloignée de toute source de chaleur ; elle devrait ainsi reprendre seule sa forme d’origine, sans avoir besoin d’être repassée. Dans le cas contraire, repassez à l’envers et en douceur.

Et prenez-en soin : cette écharpe sera votre meilleure amie quand le vent soufflera !

Pour l’hiver, faire le choix d’une écharpe en cachemire 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *