Pourquoi visiter le château de Saint-Germain-en-Laye

Aller à la découverte des lieux historiques qui regorgent de l’histoire de la France est essentiel pour connaître le terroir. Lors de cette découverte inédite, s’il y a un château à ne pas manquer, c’est bien le château de Saint-Germain-en-Laye devenu avec le temps un musée d’Archéologie Nationale. Si vous aimez tout ce qui a trait à l’archéologie, c’est le moment pour vous de vous rendre dans les Yvelines pour découvrir ce monument pittoresque de Saint-Germain qui a tant de choses à vous raconter. 

Visiter l’illustre château de Saint-Germain-en-Laye pour découvrir son histoire depuis sa création jusqu’à ce jour 

L’histoire de ce château commence sous le règne de Louis VI le Gros qui fit construire le premier Château de Saint-Germain-en-Laye au XIIe siècle pour s’imposer aux seigneuries d’Ile-de-France. Trouvant le château de Saint-Germain-en-Laye peu agréable et confortable à son goût, Saint-Louis le fit reconstruit au XIIIe siècle et y ajouta une chapelle royale. La Sainte-Chapelle abrita même les reliques du Christ avant d’être transférées à la chapelle de l’Ile de la Cité.  

Cette chapelle est le seul monument qui reste du Château du XIIIe siècle, étant donné qu’en 1539, François Ier fit édifier sur les anciennes fondations un nouveau château Renaissance. Les briques, qui autrefois coûtaient cher étaient utilisées uniquement pour ériger l’étage devant accueillir les loges royales. Le rez-de-chaussée fut construit avec une reproduction trompe-l’œil. Le château de Saint-Germain-en-Laye connut également le règne du roi Henry II. 

Mais, Henry II demanda que soit construit à côté de l’ancien château un second château auquel il attribua le nom de « Château Neuf ». C’est cet édifice qui vit naître le roi Louis XIV en 1638. Pendant son règne, Louis XIV élit demeure dans le Château Vieux pendant plus d’une vingtaine d’années. Il quitta le château de Saint-Germain le 20 avril 1682 pour définitivement s’établir à Versailles.  

À travers les âges, la salle de bal du château de Saint-Germain-en-Laye a reçu des artistes réputés à l’instar de Molière et Lully. Jacques Stuart, cousin du roi Louis XIV a également habité le château après avoir été chassé d’Angleterre. Le château perd peu à peu de sa notoriété devenant une prison après la révolution, un camp militaire, et même un hôpital. Plus tard, Napoléon III le restaura faisant de lui le plus important musée d’archéologie français qui abrite une collection de près de 30 000 objets. 

Visiter le château de Saint —Germain pour contempler le merveilleux parc du palais   

Le parc du château de Saint-Germain-en-Laye, encore appelé domaine national de Saint-Germain-en-Laye, abrite un ensemble de jardins étendus sur à peu près 40 hectares entourés d’une forêt de près de 3500 hectares. Ces jardins et le château sont indissociables, pour la simple raison que les jardins à la française ont été dessinés par le célèbre jardinier de Louis XIV, André Le Nôtre, à la demande de Louis XIV.  

Le parc offre également une vue panoramique sur les arbres singuliers du Jardin anglais dressé au XIXe siècle. Vous y contemplerez la belle vue offerte par la vallée de la Seine. La Grande Terrasse du château de Saint-Germain-en-Laye représente l’un des principaux joyaux historiques du palais dont la construction a été confiée à André Le Nôtre.  

Quand et comment visiter le château de Saint-Germain ? 

Le château, devenu musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, est ouvert au public qui peut le visiter tous les jours de 10 h à 17 h, sauf le mardi, les jours fériés et les jours interdits de visite par le gouvernement. Il accueille également les enfants pour des visites guidées suivies d’activités à la fois instructives et ludiques.  

Le parc de jardins du château de Saint-Germain-en-Laye et son espace restaurant sont accessibles aux visiteurs toute l’année de : 

  • 8 h à 17 h (octobre à février) ; 
  • 8 h à 19 h 30 (mars à avril) ; 
  • 8 h à 20 h 30 (mai à août) ; 
  • 8 h à 19 h 30 en septembre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *