Prix du gaz : où va-t-on en 2016 ?

Depuis la libéralisation du marché gazier en France, les prix évoluent à l’avantage du portefeuille des utilisateurs. Ceux qui ont opté pour le tarif réglementé voient le prix du gaz baisser chaque mois. Au vu de la nouvelle situation économique induite par le Brexit, faut-il avoir des craintes pour ses factures ? À quoi devez-vous vous attendre pour les prochains mois ? 2016 vous fera-t-elle vivre le pire ou le meilleur ? Voici des éléments de réponse.

Le Brexit aura-t-il des implications sur les prix de la flamme bleue ?

La première moitié de 2016 aura été une période au cours de laquelle les prix ont constamment fondu. La chute constatée tout au long de 2015 a été de 12,6 %. Le premier semestre de 2016 a enregistré une baisse cumulée de 10,93 %. La correction attendue depuis de longs mois sera-t-elle impulsée par la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne ? Bien malin qui pourra répondre avec certitude à cette interrogation. Ce qui est sûr, le Brexit va entraîner des bouleversements de grande ampleur dans l’économie mondiale.

Le simple fait que l’Angleterre soit obligée de renégocier de nouveaux accords bilatéraux avec les membres de l’UE ouvre la voie à des turbulences. Mais si celles-ci influent négativement sur les prix du gaz, ce sera forcément pour un laps de temps. Le gaz européen, en grande partie, est coté sur le National Balancing Point. Cet indice britannique pourrait souffrir de la mise à mal de la livre anglaise sur le marché des devises. Mais les cours, toujours bas, du pétrole vont préserver l’équilibre au niveau des tarifs du gaz naturel.

En tout état de cause, les possibilités offertes par la nouvelle réglementation vous laissent une bonne marge de manœuvre. Comment ?

Jouer sur la réglementation pour profiter des prix du gaz

Il est désormais possible de s’aligner ou non sur les prix arrêtés à chaque fin de mois par la Commission de régulation de l’énergie. En optant pour une offre à prix fixe proposée par le fournisseur de votre choix, vous vous soustrayez aux fluctuations des tarifs réglementés. Vous aurez une plus juste maîtrise de votre consommation de gaz avec un budget stable. Pour profiter cependant des baisses, c’est une offre élaborée à partir des tarifs réglementés qui vous convient.

Dans le système réglementé, on vous applique le prix décidé par l’État. Et ce prix subit une modification chaque mois. L’avantage du mécanisme, c’est que vous pouvez bénéficier des baisses lorsqu’elles surviennent, mais vous subirez malheureusement les hausses.

Pour en savoir plus sur les différents types prix du gaz en France, on vous invite à consulter cette page.

Extraction du gaz

Les éléments déterminants dans la fixation des prix

De nombreux facteurs entrent en jeu dans la tarification du gaz naturel. Au nombre de ces facteurs, il y a la situation de votre habitation. Le prix est fonction du lieu de résidence de l’utilisateur, car les régions éloignées du point de dessert nécessitent des infrastructures supplémentaires pour bénéficier de l’acheminement sécurisé du précieux corps inflammable. Les prix sont également fixés en estimant le volume de gaz à consommer par les ménages. Ce calcul s’appuie sur :

  • L’emploi du produit pour la cuisson
  • Le système de chauffage
  • L’usage de l’eau chaude sanitaire.

Quelles que soient les circonstances, demandez un devis de gaz pour avoir une idée approximative du montant de vos futures factures. Vous pourrez alors définir des stratégies d’économie pour affiner votre budget avec le prix du gaz.

En définitive, on peut estimer que la tendance baissière amorcée, depuis plusieurs mois, par les tarifs gaziers n’est pas près de s’estomper. Une telle situation ne peut que faire le bonheur des utilisateurs. Profitez-en !

rs. Profitez-en !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *