Que manger au Chili durant un séjour sur place ?

Avec son vaste territoire maritime, le Chili a su développer une excellente tradition gastronomique à base de tout type de fruits de mer et de poissons. Celle-ci permet ainsi aux touristes de déguster quelques spécialités du pays qui sont devenues un patrimoine culinaire très riche. À vrai dire, la préparation des produits de la mer constitue la base de la majorité des recettes les plus emblématiques de la gastronomie locale.

Bordé par l’océan Pacifique, le Chili profite de son emplacement géographique pour avoir accès à une incroyable diversité de crustacés, d’algues, de coquillages ainsi que de mollusques. Au cours d’un voyage au cœur de cette destination d’Amérique latine, les routards seront probablement sublimés par la cuisine chilienne qui mijote avec art les calmars, le poulpe, la seiche, les pieuvres, les oursins et même les couteaux de mer. Pour faire plaisir aux papilles, la dégustation d’un « curanto », un des plats traditionnels à base de fruits de mer et une spécialité de Chiloé, est à ne pas manquer.

Les spécialités nationales du Chili

Le Chili propose à ses visiteurs une gastronomie à la fois originale et variée. Celle-ci est visiblement influencée par les traditions indigènes ainsi que les différents apports européens, à savoir, espagnol, allemand, italien et français. Au cours d’un séjour au Chili, les touristes vont ainsi découvrir que la recette locale varie en fonction des régions visitées.

Au nord, entre La Serena et Arica, les mets sont surtout marqués par des spécialités des civilisations indigènes. Comme ingrédients, les habitants utilisent en particulier les fruits de mer, la céréale (maïs ou quinoa) et notamment, les fruits tropicaux.

Pour ceux qui choisissent de partir au centre du pays, ils auront le privilège de déguster la savoureuse « empanada de pino », une sorte de pâtisserie salée composée de bœuf haché, d’œufs, d’olives, d’épices chiliennes et d’oignon. L’ « alfajor » ou le « cuchuflí » feront aussi plaisir aux amateurs de bonne chère, sans oublier le « completo italiano », une sorte de hot-dog façon chilienne.

Quant à la cuisine du Sud chilien, elle est surtout marquée par les traditions Mapuche. À part l’incontournable « Curanto de Chiloé », les vacanciers peuvent goûter à quelques spécialités comme l’« asado de cordero al palo » ou encore le « kuchen ».

Les desserts et douceurs chiliens

En matière de desserts, les pays latino-américains ont un savoir-faire exceptionnel. Au Chili, par exemple, les locaux ont une préférence pour la confiture de lait qu’ils appellent le « manjar ». Cette douceur s’agit d’un caramel crémeux ayant pour ingrédient du lait, du sucre et un peu de vanille. Ce dessert peut être accompagné d’un flan, d’une tarte ou d’un petit gâteau connu sous le nom d’« alfajor ».

Un autre dessert très apprécié au Chili est également à déguster lors d’une escapade en famille ou entre amis. Il s’agit de l’incontournable « leche asada », une sorte de flan aux œufs, au lait et au sucre cuit au four. À l’occasion des fêtes de Noël, il est de coutume de goûter au « pan de Pascua », un gâteau composé de gingembre, des raisins secs ainsi que des fruits confits.