Santé chien : tout savoir sur les mauvaises odeurs de son chien

En tant que maître, nous adorons notre fidèle compagnon, mais il arrive des fois où sa présence nous importune en raison d’une odeur désagréable qu’il dégage. Cela peut devenir insupportable à la longue et nous pousse à éviter de passer des moments avec lui. Quelle qu’en soit l’origine, des solutions existent pour régler ces petits inconvénients. Mais avant tout, il est préférable d’en identifier les causes pour pouvoir les traiter.

hygiene domestique

A quoi sont dues les mauvaises odeurs ?

Comme chaque être humain a son odeur, il en va de même pour nos amis les chiens. Bon nombre d’entre eux ont une odeur plus forte, et il est tout à fait possible de pouvoir en identifier la source. Tout d’abord, la principale cause s’apparente à une mauvaise hygiène. Mais, il peut s’agir également d’infection cutanée due par exemple à une plaie qui s’est mal cicatrisée, de parasites ou de séborrhée.

Cette dernière, relative à un excès de sébum explique une peau grasse donnant ainsi un aspect poisseux et malodorant. D’autres facteurs ne sont pas non plus en reste : certaines dysendocrinies ou des allergies. Les mauvaises odeurs peuvent aussi venir de l’appareil digestif se traduisant en une mauvaise haleine ou des flatulences récurrentes. Dans ce dernier cas, l’alimentation du chien y est certainement pour quelque chose.

Par ailleurs, pour avoir une idée de l’état de santé de nos amis à quatre pattes, il suffit de vérifier les poils. Lorsque ces derniers dégagent une odeur fétide, il nous convient de déterminer la cause du trouble. Cela peut résulter d’une pullulation outrancière d’un champignon tel que le malassezia, qui fait partie de la flore cutanée. Les chiens vivant dehors rencontrent souvent ce genre de trouble. Certaines races y sont plus sensibles à savoir le Saint-bernard, le Terre-Neuve ou le Golden retriever. Des problèmes d’eczéma ou d’allergie engendrant des mauvaises touchent sensiblement d’autres races comme le Bouledogue français, le Bouledogue anglais, le Shar Pei ou le Carlin à cause de leurs plis.

Chien brosse à dent

Comment traiter les mauvaises odeurs ?

Avant tout, prenez soin de votre compagnon en adoptant une bonne hygiène domestique. Le toilettage  nécessite l’utilisation d’un shampooing formulé pour les chiens. Cela va éliminer la crasse et la mauvaise odeur en même temps. En outre, pensez à nettoyer ses oreilles, brosser le pelage, brosser ses dents et surtout rincer pour qu’il n’y reste plus de résidus.

En moyenne, il est recommandé de renouveler le lavage une fois par mois au maximum. Cependant, cela dépend de la race, ainsi il faut toujours demander conseil à votre vétérinaire afin d’identifier le produit le plus adapté à votre toutou. Dans cette optique de toilettage, pensez également à laver sa literie.

Sinon, vous devez aussi surveiller son alimentation pour diminuer les flatulences. Choisissez des croquettes de meilleure qualité pour éviter les petits agréments causés par la mauvaise odeur. Nourrissez votre chien en lui faisant prendre 2 à 3 repas quotidiennement puisqu’une seule gamelle peut rendre la digestion plus difficile. Dans la foulée, pensez à équilibrer sa nourriture en demandant conseil auprès de votre vétérinaire. Et enfin maintenez votre chien actif. En courant, en jouant ou en marchant, votre chien aura moins de flatulence. En se mouvant, les intestins seront massés, ce qui pourra leur faire le plus grand bien.

En bref, mis à part le traitement des mauvaises odeurs, veillez à ce que les soins réguliers soient bien suivis pour assurer un maintien de sa santé même si les dépenses peuvent parfois s’avérer considérables. C’est pourquoi nous vous conseillons d’intégrer une mutuelle pour chien pour prendre en charge, tout ou en partie, les frais de santé de votre chien.