5 trucs à connaître sur les bienfaits du whisky

Ce sont les faits : le whisky est l’un des meilleurs alcools que vous puissiez consommer. Que l’on se comprenne bien : par « l’un des meilleurs », on entend l’un de ceux qui peuvent avoir de « bons » effets pour la santé s’ils sont bus avec modération, et si bien sûr vous optez pour de la qualité.

Une étude qui nous Scotch

L’alcool et la santé, c’est un marronnier de l’actualité. Pour les gros consommateurs de vins que nous sommes, c’est même une question de santé publique, et on lit régulièrement ici ou là des articles qui nous expliquent que boire un verre de vin par jour, c’est recommandé, voire même que le rouge pourrait remplacer une séance intensive de sport !

Sauf que les informations sont contradictoires. Prenez les études sur l’alcool et les calories, par exemple : il fut un temps où l’on nous expliquait, avec force arguments scientifiques, que le fait de consommer certains alcools pouvait nous aider à brûler les graisses dans l’organisme. En réalité, que nenni ! C’était sans doute une astuce destinée à remplacer le régime légumes-fruits par des pintes de bière !

5 trucs à connaître sur les bienfaits du whisky 2

Les bienfaits du whisky… quand il est bien fait !

De fait, les bienfaits du whisky ont tendance à évoluer selon les époques, au gré des études et des articles qui les publient et les commentent. Selon les positions de votre interlocuteur, vous serez donc tentés de vous jeter sur un verre de ce précieux breuvage ou, au contraire, de courir balancer vos bouteilles à la poubelle pour n’y plus jamais toucher.

Avant de détailler les bienfaits du whisky en 5 étapes, il est nécessaire de bien comprendre deux choses. D’une part, le whisky possède effectivement des qualités, mais elles dépendent de la façon qu’on a de le consommer : boire du whisky, c’est bien, mais le boire raisonnablement, c’est toujours mieux.

Ses bienfaits sont, évidemment, pondérés par des inconvénients qu’il n’est pas possible d’ignorer. Notamment le fait qu’à l’instar de tous les alcools, le whisky peut provoquer une forme de dépendance et peut, consommé dans certaines proportions peu raisonnables, avoir des conséquences irréversibles sur la santé.

D’autre part, on ne peut parler des bienfaits du whisky… que pour de bons whiskies ! C’est sans doute une évidence, mais picoler du William Peel ou du Label 5, mélangés avec du soda, c’est extrêmement contre-productif au regard de cet article. Si whisky bon pour la santé il y a, c’est le whisky de qualité, à piocher parmi les meilleurs : Single Malt et haut de gamme dans le blend.

5 trucs à connaître sur les bienfaits du whisky 4

5 trucs à connaître sur le whisky et ses bons effets

Ceci étant dit, voici donc 5 trucs à savoir sur les bienfaits du whisky pour l’organisme :

  • Bien consommé, il se termine rarement en gueule de bois. Dans le cas contraire, soit vous avez bu de la médiocre qualité, soit vous avez confondu « un verre » avec « une bouteille ». Sinon, le whisky vous laisse propre le lendemain, sans douleurs de cheveux.
  • Peu calorique, le whisky vous fera proportionnellement prendre moins de poids que d’autres alcools (notamment les cocktails, les vins et la bière). Attention, cela ne signifie pas qu’il brûle les graisses ou qu’il vous coupe l’appétit. Simplement, il contient moins de glucides. C’est d’ailleurs un alcool que les diabétiques peuvent consommer en petites quantités.
  • Dans un même ordre d’idées, il aide à la digestion, raison pour laquelle il est souvent consommé en fin de repas. Il contribue à réduire les maux de ventre.
  • Avec son effet sédatif et anxiolytique, le whisky permet de combattre stress et anxiété, de relâcher les muscles et de détendre son corps. Il améliore aussi la circulation sanguine, ce qui apporte à votre cerveau du sang frais et bien oxygéné.
  • Les antioxydants qu’il contient ont de nombreux effets positifs sur l’organisme :
    • Ils boostent la santé cardiaque en renforçant le cœur ;
    • Ils réduisent le risque d’expansion d’éventuelles cellules cancéreuses ;
    • Ils diminuent les risques de développer certaines formes de démence, comme Alzheimer ;
    • Ils agissent sur les zones relatives à la mémoire et à l’apprentissage (pour autant, vous ne pourrez pas convaincre votre professeur de maths qu’un whisky avant le cours sur les équations différentielles, c’était pour vous aider à mieux comprendre) ;
    • Ils rallongent la vie de cellules importantes qui ne peuvent pas se régénérer d’elles-mêmes, et contribuent ainsi à accroître la durée de vie.

Voilà qui devrait vous convaincre de laisser tomber les alcools cheap et à la mode (le Spritz Aperol ? Pouah !) pour privilégier des produits de bonne qualité et dans des proportions raisonnables, afin de mieux profiter de leurs bienfaits.

5 trucs à connaître sur les bienfaits du whisky 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *