Le suricate : petit animal mignon ou bête féroce ?

Vous avez sans aucun doute déjà dû visionner une vidéo mignonne du suricate, cet animal qui vit en Afrique du Sud et qui se dresse facilement sur ses pattes arrières ? Eh bien cet animal que l’on pensait rien que mignon est en réalité un véritable animal féroce qui n’hésite pas à terrasser ses congénères…

Un animal popularisé par le cinéma et internet

Le suricate est désormais un animal de compagnie comme un autre. Il est récemment entré dans la classification NAC, qui désigne les nouveaux animaux de compagnie. En Angleterre, il est totalement légal d’en posséder un chez soi, et en Afrique du Sud il est un animal de compagnie de l’homme depuis des années.

Pourquoi un tel engouement pour ce petit animal ? C’est sans aucun doute parce que Disney a révélé le potentiel mignon et drôle de cet animal, avec le personnage de Timon dans le Roi Lion. Internet est fan de ces animaux drôles et mignons : les vidéos et autres comptes instagram et facebook se sont multipliés, provoquant un véritable engouement chez les fans.

Découvrez plus de caractéristiques du suricate via cette page.

Ce sont de véritables tueurs

On se laisse facilement avoir par la mignonne petite bouille du suricate. Et pourtant, c’est un animal dont il faut se méfier. Une étude a révélé récemment que c’est l’animal qui tue le plus de ses congénères au monde, bien avant de grands prédateurs comme le lion ou le loup !

La raison de cet esprit sanguinaire ? Les suricates ont besoin de vivre en groupe pour s’épanouir, mais une seule femelle peut être dominante. Et pour cela, il faut qu’elle soit la seule à être en mesure de procréer. De la sorte, elle peut aller jusqu’à tuer ses filles et ses petites-filles venues en âge de procréation.

suricate

Un couple de suricates dominants

Le suricate contrôle donc la procréation au sein de son groupe. C’est d’ailleurs le couple de suricates qui s’occupe de bannir les femelles qui se reproduisent au sein du groupe, et qui va même jusqu’à tuer leurs petits. C’est une méthode cruelle, mais qui permet de garder le contrôle du groupe.

D’ailleurs, on observe ce même mode de fonctionnement auprès des règnes des fourmis et des abeilles. Comment cet animal parvient-il à tuer ses congénères ? Par la force de son coup de dent très incisif : il peut mordre très fort jusqu’à l’os. Pour donner un exemple, si le suricate venait à mordre le visage d’un humain, il pourrait aller jusqu’à le défigurer. C’est donc pour cette raison que le fait d’avoir un tel animal chez soi pose question.

Non seulement pour s’épanouir, le suricate a besoin de vivre en groupe, donc le fait d’avoir pour seul compagnie un humain peut vite lui nuire. Qui plus est, les blessures qu’il peut causer peuvent être très dangereuses, et encore plus auprès des jeunes enfants. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter cet article.

Une monopolisation de la reproduction

Selon cette étude publiée dans la revue Nature, on estime qu’une femme suricate dominante monopolise la reproduction au sein du groupe pendant 32 mois. Au cours de cette période, elle prend plus de poids, et cela lui permet à donner naissance à plus de portées.
Pour consulter cette étude, vous pouvez cliquer ici.

Leur but explique donc leur comportement agressif, et pourquoi elles ont besoin d’éliminer leurs congénères. Par ailleurs, pendant toute cette période de domination, les femelles dominantes ont un taux de testostérone dans leur sang plus élevé que les mâles dominants, et elles pèsent également plus lourds qu’eux.