Que faire avec du tapioca?

Le tapioca est issu des racines de manioc. Consommé par les populations d’Amérique latine, il est découvert, au début du XVIe siècle, par les premiers navigateurs européens qui accostent au Brésil. Le mot vient d’ailleurs du guarani, une langue d’Amérique du Sud. On l’appelle aussi fécule de manioc ou perles du Japon.

Il se présente ordinairement sous la forme de petites billes blanches, fécule qui grossit avec le froid, ingrédient très rassasiant. Grande source de calories, cette fécule, qui pousse aussi en Afrique et dans les Antilles, sert à épaissir des sauces ou des potages et de donner une consistance à certains plats, et entre dans la composition de certaines boissons et de nombreux desserts.

Il s’utilise aussi pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque, intolérantes au gluten. Il est aussi utile d’en consommer pour les personnes en manque de fer.

Une fécule très appréciée en Thaïlande

En fait, le tapioca est très utilisé dans la cuisine d’autres pays asiatiques, comme la Chine ou le Japon, ou d’Amérique du Sud, tels l’Argentine ou la Bolivie. Mais la Thaïlande semble être un des grands pays d’élection du tapioca.

Parmi les nombreuses recettes thaï de desserts utilisant le tapioca, on peut citer un plat très connu. Pour cette recette très appréciée, on se sert de ce qu’on nomme couramment les « perles du Japon », autre nom du tapioca.

Ce dessert traditionnel, et très populaire, que les Thaïs appellent « chè », est fait à base de tapioca, de lait de coco et de bananes. Il faut d’abord verser le tapioca dans l’eau bouillante. Quand le tapioca forme des boules transparentes, on l’égoutte. Puis on mélange dans un récipient du sucre et du lait de coco et on fait chauffer le tout. On ajoute alors le tapioca, puis les morceaux de bananes. Il faut enfin faire chauffer ce mélange durant dix minutes, tout en le remuant, puis le déguster chaud.

Boissons et plats au tapioca

La boisson au tapioca la plus tendance est sans conteste le bubble tea. D’origine taïwanaise, il commence à se faire connaître au début des années 80. Cette boisson est issue du mélange de thés verts ou noirs, auquel on ajoute parfois du lait.

Mais, ce qui fait le caractère unique de ce thé, c’est la présence, au fond du verre, de grosses perles de tapioca qui peuvent même se trouver aromatisées (couleurs et saveurs différentes) ou des perles de tapioca traditionnelles. Ce sont ces perles qui, par référence à leur forme, donnent leur nom de « bubble » à cette originale variété de thé. La saveur légèrement sucrée des perles de tapioca se marie parfaitement avec la douceur du breuvage. Il est agrémenté de parfums variés, qui vont de la fraise à la mangue, en passant par les fruits de la passion. Par ailleurs, nombre de desserts sont confectionnés avec du tapioca, et des saveurs exotiques comme la noix de coco ou les fruits de la passion, s’il est consommé en flan.

On peut ainsi réussir un excellent flan aux dattes aux perles de tapioca. Pour cela, il suffit de faire cuire le tapioca durant un quart d’heure et de l’ajouter au lait de soja à la vanille porté à ébullition.

On ajoutera au mélange de petits morceaux de dattes. Mais le tapioca se prête à tous les plats. Vous pouvez ainsi préparer un savoureux tapioca au poulet. Pour ce faire, achetez de la pâte de tapioca et faites-la cuire. Il vous reste ensuite à l’utiliser comme une crêpe, que vous garnirez d’une farce composée de poulet cuit et assaisonné d’oignon, d’ail, de tomate et de crème.