Quel a été l’impact de l’Euro sur le mercato de cet été 2016 ?

Le mercato d’été a toujours un parfum particulier. Alors, quand il est chevauché par une grande compétition internationale, il n’en a que plus d’intérêt ! Mais en quoi l’Euro 2016 a-t-il influé le recrutement des clubs cet été ? Quelques éléments de réponse pour ceux qui n’ont pas suivi !

Les révélations

Une grande compétition internationale est toujours l’occasion pour de jeunes joueurs de révéler leur talent. Alors, lorsque cela tombe en même temps sur une période de recrutement, faire une bonne compétition en sélection est souvent synonyme d’investissement de la part d’un club. C’est le cas par exemple du latéral belge Thomas Meunier qui, après un Euro tout à fait convaincant, a été recruté par le PSG pour quelques 7 millions d’euros. Pour son premier match avec le PSG, un amical contre le Real, il a d’ailleurs inscrit un doublé !

Moussa Sissoko a aussi pu profiter de son excellent Euro pour quitter Newcastle, fraîchement relégué en deuxième division anglaise. Ainsi, le milieu français a longtemps hésité, avant de finalement rejoindre les Spurs de Tottenham sur le gong, dans les dernières heures du mercato. Lui qui rêvait d’un grand club rejoint le 3ème du dernier championnat anglais et participera à la Ligue des Champions avec ses nouveaux coéquipiers. Plus d’informations sur Planetemercato !

Les confirmations

Parmi les joueurs qui étaient attendus durant cette grande compétition, certains jeunes joueurs jusque là seulement prometteurs ont ainsi réussi à confirmer les espoirs placés en eux. C’est notamment le cas du Portugais Renato Sanches que le Bayern Munich s’est empressé de recruter dès l’ouverture du marché des transferts pour la somme de 35 millions d’euros. C’est d’ailleurs le premier gros coup de ce marché, et ce n’est pas une surprise tant le Portugais a été important dans la victoire finale des siens lors de la compétition.

Il n’est pas étonnant de voir les joueurs de l’euro animer le mercato. Par contre, il est plus qu’étonnant de voir l’OM vendre un joueur pour 40 millions d’euros ! C’est pourtant ce qui s’est passé durant le marché des transferts. La vente de Michy Batshuayi a ainsi rapporté 40 millions au board de l’OM. Une somme investie par Chelsea qui, après un exercice 2015-2016 raté a décidé de se relancer. Emmené par leur nouvel entraîneur Antonio Conte, auteur d’un grand Euro sur le banc de l’Italie, les blues ont bien l’intention de retrouver les premiers rangs du championnat italien.

Arsenal aussi a investi sur un joueur prometteur de cet Euro en recrutant Mustafi, le défenseur allemand auteur d’un but contre l’Ukraine en match de poules. En provenance du FC Valence, l’Allemand a convaincu les gunners de débourser 40 millions d’euros pour s’attacher ses services. Il arrive dans le but de palier à la blessure de Mertesacker et de renforcer la défense de l’équipe d’Arsène Wenger qui est sous pression pour sa dernière année de contrat à Arsenal.

mercato

Pogba, l’attraction

Evidemment, l’attraction de ce mercato reste le transfert de Paul Pogba. Recruté pour plus de 105 millions d’euros par Manchester United, Pogba n’a donc pas souffert de son euro en demi-teinte. Car, en effet, s’il a été très bon contre la Suisse, il n’a malheureusement pas eu le rendement qu’on lui demandait notamment lors de la finale perdue face au Portugal.

Mais le milieu de terrain français est encore jeune et il était écrit qu’il animerait ce mercato. Et puis, après tout, ce n’est pas un euro très moyen qui a empêche Ibrahimovic d’être sacré meilleur joueur européen du mois d’août ! En attendant le prochain de championnat !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *