Avantages et inconvénients d’une maison à ossature bois

Les constructions de maisons à ossature bois sont incontestablement en train de changer la donne dans le monde du bâtiment. Elles rencontrent un réel engouement de la part des futurs propriétaires notamment ceux qui sont dans une démarche écologique, ou ceux qui cherchent la simplicité de construction. Les atouts d’une ossature en bois sont multiples, et c’est ce qui explique qu’elle séduise autant de particuliers.

Si vous êtes sur le point de vous lancer dans la construction d’une MOB, il est intéressant de donner une base solide à votre projet, en vous renseignant sur les points forts et les points faibles d’une telle maison. Pour en savoir plus, lisez ceci.

Les maisons à ossature bois, Principes et idées reçues

Préjugés négatifs sur les maisons en bois, le vrai du faux

Les constructions à ossature bois constituent des vraies alternatives aux maisons dures en béton. De nombreux professionnels du bâtiment s’accordent à dire que le bois est un matériau de choix dans les constructions du futur. Même s’il souffre encore d’idées reçues de la part des particuliers, toutes les statistiques démontrent que le bois est en train de gagner largement du terrain.

Si le bois est de plus en plus utilisé dans les nouvelles constructions, il est surtout très sollicité dans les travaux d’extension de maisons individuelles. Tous les clichés négatifs rattachés à ce matériau sont ainsi en train de disparaître progressivement pour laisser place à davantage de conviction de la part des particuliers.

Le succès et la popularité de l’ossature en bois sont confirmés par l’augmentation incessante des professionnels spécialisés dans ce type de construction.

Principe de construction

Les murs et la charpente d’une construction à ossature bois sont composés de poutres qui forment la structure portante, et qui sont recouvertes de panneaux. Les cavités sont comblées avec des matériaux isolants. Cette méthode présente de nombreux avantages, mais souffre également de certaines faiblesses.

Avantages d’une construction à ossature bois

De nombreuses raisons sont à l’origine de l’engouement que connaissent les constructions en ossature de bois. Ce regain d’intérêt s’explique par les atouts incontestables qu’offre ce matériau, notamment en termes de flexibilité, de facilité d’installation, de légèreté des structures ainsi que de résistance.

Rapidité de construction

L’ossature bois a l’avantage de pouvoir s’assembler rapidement, tous les éléments étant fabriqués au préalable dans les ateliers spécialisés. Le mode de construction est ainsi plus efficace et plus rapide. La durée totale des travaux varie en fonction de la taille, du style choisi et de type de logement, mais le chantier est généralement terminé deux fois plus vite qu’une maison en dur.

Si le montage peut se faire en une ou deux semaines, les travaux de finition peuvent prendre plus de temps, selon la qualité voulue.

Par ailleurs, il est important de signaler que la construction d’une ossature bois est une technique sèche, qui ne nécessite pas d’eau, donc aucun temps de séchage n’est requis. Cet avantage considérable permet de passer rapidement à l’étape de finition, et de garantir une construction saine.

Confort et isolation thermique

Le bois étant un matériau naturel qui capte la chaleur, il possède de grandes performances d’isolation. L’ossature bois offre un gain de confort non négligeable, grâce à l’isolation thermique qu’elle procure à l’intérieur.

Même si le bois est moins épais que le béton (ce qui permet de gagner en surface habitable), il est environ 12 fois plus résistant. Les propriétés thermiques du bois permettent d’atteindre rapidement la température souhaitée, de ne pas stocker la chaleur et de ne pas avoir la sensation de froid au contact des parois.

Il est à noter que les matériaux isolants sont insérés dans les parois entre le revêtement et l’ossature, ce qui multiplie l’espace habitable, et représente une bonne alternative pour les petits terrains.

Respect de l’environnement

Le bois est un matériau écologique, recyclable et respectueux de l’environnement. Les réserves de bois sont en effet pratiquement infinies, et le traitement de ce matériau nécessite peu d’énergie sans produire de déchets.

Résistance au feu

A l’inverse de ce que l’on pourrait croire, le bois est ignifuge et beaucoup plus résistant au feu que le métal ou le béton. Une charpente en bois cède plus difficilement en cas de feu qu’une structure métallique, et dégage moins de produits toxiques. D’autre part, l’ossature bois est composée de matériaux qui ont la propriété de retarder les flammes.

Légèreté de la construction

Une construction à ossature bois est plus légère qu’une maison en béton traditionnelle. Elle nécessite des fondations moins lourdes, et elle est de ce fait idéale pour les terrains moins portants. Par ailleurs, la légèreté des fondations permet de réaliser d’importantes économies.

Des larges choix esthétiques et architecturaux

Avec la construction à ossature bois, tous les styles architecturaux sont possibles et réalisables, grâce à des techniques de plus en plus innovantes. Les professionnels n’ont qu’à user de leur créativité pour varier les apparences et les personnaliser. Il est ainsi possible de combiner le bois avec le béton, le métal, la brique ou le verre, pour obtenir un aspect contemporain qui s’intègre dans les codes urbains des villes.

La façade d’une maison à ossature bois offre une grande liberté de choix, pour ceux qui désirent effectuer une finition avec des pierres ou d’autres matériaux.

Une grande modularité

Les constructions à ossature bois offrent de grandes possibilités de rénovation ou d’agrandissement ultérieur. Très peu de moyens sont en effet mobilisés dans le cas de travaux de création d’un nouvel espace, d’ajout d’un escalier ou d’aménagement de comble.

Les inconvénients de la maison à ossature bois

Les constructions à ossature bois souffrent tout de même de certaines faiblesses qui peuvent représenter un obstacle pour les futurs propriétaires.

Des coûts de construction et d’entretien élevés

Même si les coûts de construction deviennent plus accessibles qu’il y a dix ou vingt ans, ils demeurent assez inaccessibles et varient nettement en fonction de l’essence de bois utilisée ainsi que de la situation géographique. Le prix de la construction n’est pas le seul facteur de hausse de la facture, il y a aussi les coûts des entretiens réguliers qu’exige le bois.

Des coûts importants sont par ailleurs liés au processus de traitement du bois, et ce quelle que soit l’essence utilisée. En effet, des normes strictes sont exigées dans ce sens et toute construction récente doit s’y conformer.

Des travaux d’entretien réguliers

Le bois est sensible à l’humidité, aux termites et aux champignons. Il doit donc être traité pour que sa longévité soit conservée. Les travaux d’entretien doivent être réalisés à intervalles de temps réguliers et nécessitent d’importantes dépenses.

Les premières années après la construction, la maison à ossature bois nécessite une aération et une maintenance du système de ventilation. Après quelques années, des entretiens plus pointus peuvent être exigés, comme le renouvellement des produits de traitement du bois.

La charpente, le plancher et les bois d’intérieur doivent être entretenus tous les cinq à dix ans. De même, après une dizaine d’années, il faut envisager des travaux de ravalement de façade et penser à renouveler la peinture du bardage.

De même, il faut savoir que le bois craint l’humidité, il est donc essentiel d’appliquer des hydrofuges à la maison à ossature bois pour la préserver.

Une faible isolation phonique

Le bois n’offre pas une bonne isolation acoustique, car il n’étouffe pas le bruit, à l’inverse de la pierre. Un système d’isolation phonique supplémentaire doit être prévu pour pallier à cette faiblesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *