Comment devenir végétarien sans manquer de rien (dans le corps et dans l’assiette) ?

Avoir une alimentation végétarienne est bénéfique à plus d’un titre pour la santé, des études scientifiques l’ont copieusement montré (augmentation de l’espérance de vie, baisse des risques de pathologies cardiaque, meilleure digestion, etc.). Si vous avez envie de devenir végétarien, cela ne peut qu’être avantageux pour vous, car le végétarisme est bon pour la santé. Le hic cependant réside dans la façon dont il faut s’y prendre pour réussir le changement de régime alimentaire sans revenir à ses vieilles habitudes. Pour vous accompagner dans votre nouvelle voie, voici quelques conseils.

Végétarien ou végétalien : une différence de taille

On utilise indifféremment les qualificatifs végétarien et végétalien pour caractériser le même régime. Mais les deux mots ne renvoient pas à une même réalité. Le végétarien s’interdit tout aliment obtenu après la mise à mort d’un animal, mais n’exclut pas de consommer des aliments dérivés du règne animal comme les produits laitiers, les œufs, etc.

Quant au végétalien, il a une alimentation essentiellement fondée sur les produits d’ordre végétal, refusant même la consommation du lait, du fromage et des œufs. Voici ce qu’il mange :

  • Les fruits
  • Les légumes
  • Les céréales

L’aspect extrême du végétarisme, c’est le véganisme. Le végan est non seulement végétalien, mais rejette jusqu’aux produits cosmétiques et médicaments testés sur des animaux. Pour découvrir du maquillage vegan, vous pouvez pas exemple découvrir le site vegan-mania.com.

Fort de cette clarification conceptuelle, vous pouvez à présent opter pour le type de végétarisme qui vous convient. Quelle que soit votre décision, vous aurez besoin de ces conseils pour avancer sans heurts dans votre nouvelle vie.

Renforcez votre conviction en permanence

Pour commencer, vous devez apprendre à vous motiver personnellement pour ne pas connaître la rechute qui guette si souvent les végétariens débutants. Lisez des magazines spécialisés pour vous imprégner des bienfaits du régime végétarien. Vous pouvez obtenir sur le site du végétarisme une mine d’informations qui vous aideront à vous auto-coacher régulièrement.

Par exemple, des études menées à plusieurs reprises par des chercheurs de différentes nationalités ont montré que les végétariens sont moins sujets aux maladies cardiovasculaires que les personnes ayant des habitudes alimentaires communes.

En outre, choisir le régime végétarien vous permettra de contribuer à la protection de l’environnement. Cela vous donnera le sentiment d’être plus juste envers les animaux, les êtres les plus proches des humains, sans distinction d’espèces.

Découvrez les possibilités de la cuisine végétarienne

C’est faute d’informations adéquates que l’on vit le végétarisme comme un régime d’abstinence. Sinon, les végétariens peuvent se préparer des mets exquis, qui n’ont rien à envier aux repas préparés avec des produits carnés. Il vous suffit de connaître les aliments qu’on substitue à ceux qui sont inadaptés à vos nouvelles habitudes.

Seront désormais vos alliés le steak de soja, le tofu, le quinoa ou le fromage de soja. Mais il y a aussi les légumineuses à l’instar des haricots, des fèves, des lentilles ou des pois chiche. Retenez de même les céréales, les laits de soja ou encore les fruits oléagineux. Pour découvrir des recettes de cuisine végétariennes, cliquez ici ou sur myveganrevolution.

Comment devenir végétarien sans manquer de rien (dans le corps et dans l’assiette) 2

Adoptez un changement progressif

Sur le mode opératoire de la conversion, il n’y a pas de règle absolue. Certains arrivent à effectuer avec succès un changement radical de régime, du jour au lendemain. Toutefois, cette façon de procéder a poussé nombre de débutants à rechuter. Ce ne sera pas forcément le cas pour vous. Si vous vous voyez capable de faire un changement ex abrupto, sentez-vous libre de l’adopter.

Dans la plupart des cas en revanche, c’est la méthode de changement progressif qui s’avère payant. Elle vous permettra d’évoluer à votre rythme vers votre nouvel état sans brusquer vos anciennes habitudes.

Que ce soit pour des raisons sanitaires, environnementales ou éthiques, vous avez pleinement raison de devenir un végétarien. Comme vous le savez désormais, vous pouvez garder vos habitudes de bon viveur avec votre nouveau régime. Avoir les bonnes informations et vous nourrir d’idées encourageantes, voilà les armes qui vous permettront de maintenir le cap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *