Finances web 2.0 : pour ou contre les banques en ligne ?

Le tout numérique envahit tous les compartiments de la vie et le secteur des finances n’y échappe pas. Aussi constate-t-on depuis quelques années la naissance et le développement des banques qui fonctionnent exclusivement sur Internet. Ces banques en ligne ont certes d’excellents avantages, mais certains inconvénients restent attachés à leur nature numérique. Trouvez les clés qui vous permettront d’utiliser à bon escient ces nouveaux types d’établissements financiers.

Les avantages offerts par les banques en ligne

Qu’elles soient des filiales de banques traditionnelles ou qu’elles soient d’essence purement numérique, les banques en ligne offrent les mêmes avantages. Le principal bénéficie qu’on a à utiliser une banque en ligne réside dans la réduction des divers frais auxquels on est habitué avec leurs aînées organisées en agences.

La plupart des meilleures banques en ligne permettent à leurs clients de bénéficier d’un compte courant avec une carte de retrait DAB tout à fait gratuitement. L’édition des chéquiers numériques rend désuets les chèques en papier. De cette façon, les tarifs des banques en ligne sont insignifiants, la preuve ici. En un mot, les dépenses engagées dans l’ouverture d’un compte dans une banque traditionnelle se réduisent à plus de 80 % quand on choisit de la faire dans une banque numérique.

Le deuxième avantage majeur des banques en ligne est lié à leur nature virtuelle. De ce fait, elles offrent des services hyper instantanés et dématérialisés. Vous n’avez pas besoin de vous déplacer dans une agence pour ouvrir un compte. Vous avez la possibilité de faire toutes sortes d’opérations sur votre compte 24h/24h, tous les jours de la semaine.

Avec votre compte bancaire en ligne, vous êtes en mesure de bénéficier de nombreux services d’assurance, d’épargne et d’investissement en bourse. Au total, les banques en ligne sont accessibles, moins coûteux et offrent une panoplie de services financiers innovants. Mais bon nombre de personnes se méfient d’elles tandis que des avis positifs se multiplient sur la toile (en savoir plus). Qu’est-ce qui justifie une telle méfiance ?

Finances web 2.0 , pour ou contre les banques en ligne 5

Les inconvénients liés à l’utilisation des comptes bancaires en ligne

Une banque en ligne met mal à l’aise ceux qui continuent d’avoir du banquier une conception traditionnelle. Pour eux, celui-ci doit être une personne réelle, qu’on va rencontrer à un endroit bien connu et géographiquement localisé. Mais la banque en ligne ne comporte aucune de ces caractéristiques. Vous n’avez aucune idée des personnes à qui vous confiez votre argent. Vous pouvez juste présumer de leur existence en France puisqu’elles mènent leurs activités sur la base du droit positif français. Heureusement, les mentalités changent sur ce sujet, comme dans beaucoup de domaines. Si vous vous demandez par exemple comment bien trader en ligne, vous avez peut-être vu dans vos recherches que c’est un domaines d’activité qui se développe de plus en plus et qui est tout à fait sûr de surcroît !

Les institutions bancaires en ligne sont certes d’accès facile, mais imposent des critères restrictifs inconnus des banques classiques. Il s’agit par exemple de la nécessité d’avoir un revenu mensuel d’un certain montant, qui varie d’une banque en ligne à une autre. En outre, vous n’avez pas la possibilité de déposer des espèces sur un compte ouvert dans établissement bancaire en ligne. Seule l’utilisation du service mandat cash permet de le faire.

En dehors de ces inconvénients liés à la nature des banques en ligne, celles-ci sont sujettes à des actes de cybercriminalité. Mais l’on doit mentionner que les institutions elles-mêmes prennent toutes les mesures sécuritaires indispensables pour protéger les avoirs de leurs clients. Ceux-ci doivent donc s’armer de précautions pour garantir la sécurité de la banque en ligne.

Alors, êtes-vous plutôt pour ou contre les banques en ligne ? En raison de leur essence numérique, elles ne conviennent pas à tout le monde, c’est un fait, notamment des publics âgés. Si toutefois vous n’êtes pas réfractaire au changement et que vous vous sentez prêt à intégrer un nouvel usage dans votre quotidien, la question mérite de se poser ! Pour y voir plus clair, visionnez le reportage du magazine « On n’est plus des pigeons » (Fr4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *