Les lunettes pour daltoniens pour voir toutes les couleurs de l’arc en ciel !

Daltoniens, dites adieu aux 50 nuances de gris du quotidien ! EnChroma, une entreprise californienne, a mis au point une nouvelle sorte de verres correcteurs. Il suffit de les chausser en journée, à l’extérieur, comme des lunettes de soleil classiques, pour voir la vie sous un tout nouveau jour. Au travers de verres spéciaux, ces dernières équilibrent les couleurs perçues par les personnes atteintes de daltonisme. Élaborée en collaboration avec le fabricant de peinture américain Valspar, cette invention pourrait changer la vie de 300 millions de personnes dans le monde.

Les subtilités de la rétine oculaire

Anomalie légère, le daltonisme est généralement d’origine génétique. La vision humaine s’appuie sur la présence de récepteurs dans la rétine. Ceux-ci conduisent la différentiation des couleurs. Ils se divisent en trois types (L, M, S) correspondants aux teintes rouge, vert et bleu. Une personne daltonienne témoigne d’une carence à ce niveau. Au lieu de disposer de ces trois mécanismes, elle ne doit s’appuyer que sur deux d’entre eux et perçoit donc les couleurs en conséquence.

Une correction lumineuse

Les lunettes pour daltoniens développées par En Chroma captent les longueurs d’ondes de lumières perçues par l’oeil. Le signal de couleur est envoyé au cerveau de façon amplifiée. Les cas fréquents de daltonisme, le protanope (une vision du rouge assombrie) et le deutéranope (le vert se transforme en jaune) sont tous les deux traités par ces lentilles. Les verres filtrants font donc ressortir les nuances de façon plus vive et saturée à l’instar d’un calque Instagram. Une fois les verres sur le nez, les personnes atteintes de la maladie saisissent l’ensemble des teintes, plus rapidement et précisément. Il leur est possible d’admirer les reflets du soleil couchant à l’horizon, le travail de photographes et de cinéastes célèbres, les merveilles de la nature sans en dénaturer l’essence. Certaines vidéos circulant sur Internet permettent d’ailleurs d’observer des daltoniens distinguant certaines couleurs pour la première fois !

Lunettes pour daltoniens1

Le jeu du hasard

La création des lunettes pour daltoniens EnChroma découle d’un événement pour le moins imprévisible. Le créateur, Don McPherson, un ingénieur de San Francisco, a un jour prêté à un ami des lunettes de sécurité normalement utilisées durant la chirurgie corrective au laser. Surpris par les vertus du prototype liées à la perception des couleurs, il fit l’expérience d’une vision nouvelle et découvrit une palette de couleurs qui lui était jusque là inconnue. Cette découverte aiguilla les chercheurs et leur permis de s’intéresser au projet et de progresser jusqu’à la fabrication des lunettes. Il s’agit d’une révélation primordiale, d’autant plus qu’il n’existe pas encore de traitement de cette anomalie.

Sur le site, on apprend que « selon les études sur l’efficacité de notre produit, il se trouve que les lunettes EnChroma fonctionnent pour environ 80% des cas de daltonisme. Les résultats dépendent du type et de l’ampleur du déficit de la vision des couleurs. » La réussite de ce projet et la mise à disposition de ces verres pourrait peut-être permettre aux daltoniens d’accéder à certaines professions leur étant jusque-là prohibées : pilote, conducteur de transports en commun, contrôleur ferroviaire, douanier, pharmacien…

Lunettes pour daltoniens1

Le prisme du futur

Les verres aujourd’hui commercialisés par l’entreprise sont un véritable espoir pour les personnes atteintes de cette anomalie de la vision (soit 8% des hommes et 0,5% des femmes). La version disponible sur le marché et accessible à tous, avec ou sans ordonnance, n’est cependant pas définitive. Les créateurs tentent encore de l’améliorer et de l’adapter à la vision enfantine. À ce jour, la compagnie propose différents modèles, commercialisés entre 280 et 450 dollars. Nul ne sait de quoi demain sera fait. Mais il y a fort à parier que les années à venir seront hautes en couleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *