Opposition CB Caisse d’Épargne : comment faire ?

Bloquer sa carte bancaire ? Cela n’a rien de plaisant, mais entre vol, perte et utilisation frauduleuse de votre précieux sésame par un tiers, les raisons de faire opposition peuvent être nombreuses. Voici les démarches à suivre pour faire opposition à votre CB Caisse d’Épargne, ainsi qu’un rappel de quelques conseils de base pour éviter de vous retrouver dans une telle situation.

caisse d'épargne

Qui peut faire opposition et pourquoi ?

Vous pouvez être amené à faire opposition à votre carte bancaire en cas de :

  • Vol
  • Perte
  • Utilisation frauduleuse (quelqu’un prend de l’argent à votre place au distributeur ou paie sur Internet avec votre code)
  • Liquidation judiciaire

Seuls le titulaire de la carte bancaire en question, le co-titulaire du compte joint (le cas échéant) ou le mandataire désigné dans une procuration peuvent faire opposition.

Il est néanmoins totalement prohibé par la loi de faire annuler sa carte bancaire pour résoudre un litige avec un commerçant. Une telle action entre dans le champ d’une opposition abusive, et peut être sévèrement sanctionnée par la justice.

Faire opposition : les démarches à suivre

Si vous êtes confronté aux cas indiqués plus haut, il vous faut procéder au plus vite à l’opposition en téléphonant :

  • À un centre d’opposition généraliste qui vous permet de procéder à l’opposition CB Caisse d’épargne
  • Au centre d’opposition de votre banque : (+33) (0) 9 69 36 39 39
  • Au numéro d’appel du serveur interbancaire : 0 892 705 705 (ouvert 7jours/7, oriente vers le centre d’opposition compétent, coût de 0,34€ TTC/min à partir d’un poste fixe)

Au moment de l’appel, il vous faut indiquer :

  • Votre identité et vos coordonnées
  • Votre numéro de carte bancaire
  • La date d’expiration de votre carte

Le Centre d’Opposition vous fournit un numéro d’enregistrement de votre demande, qu’il vous faut absolument conserver.

Se rendre en agence Caisse d’Épargne

Pour déclarer la perte, le vol ou l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire, vous pouvez vous adresser directement à votre agence bancaire.

Il vous faut indiquer par écrit :

  • Votre identité et vos coordonnées
  • Les circonstances de la perte ou du vol de votre carte et/ou les circonstances de son utilisation frauduleuse
  • En cas de vol : y joindre une copie du récépissé de déclaration de vol au commissariat de police (et la déclaration faite aux autorités consulaires, en sus de la police, si le vol a eu lieu à l’étranger)

Il vous reste à signer votre déclaration et à :

  • La remettre à votre agence bancaire
  • L’envoyer en courrier recommandé

Votre carte est immédiatement remplacée.

CB caisse d'épargne

Opposition CB Caisse d’Épargne : ce qu’il faut savoir

Le fait de posséder une carte de crédit engage votre responsabilité, au sens où vous êtes responsable de sa perte ou de son vol. Pour cette raison, en cas de problème, il est attendu de vous que vous réagissiez au plus vite. Certains contrats bancaires peuvent définir un délai d’intervention pour faire opposition, délai qui, s’il n’est pas respecté, peut faire l’objet d’une accusation de négligence par la banque.

La date de prise en compte de l’opposition est essentielle : elle définit le jour à partir duquel vous n’êtes plus considéré comme responsable des mouvements d’argent sur votre compte. Les sommes payées indûment par la banque passé cette déclaration vous seront intégralement remboursées.

L’acte de faire opposition à sa carte bancaire la bloque définitivement. Si vous retrouvez votre carte après avoir effectué cette démarche, il vous faudra la ramener à votre agence bancaire : non seulement elle ne vous sera plus d’aucune utilisé, mais il sera en outre interdit de vous en servir (vous pourriez être confondu avec le voleur ou l’utilisateur frauduleux).

Certains banques appliquent des frais d’opposition à la carte bancaire. Relisez votre contrat d’engagement ou renseignez-vous auprès de la Caisse d’Épargne pour connaître les conditions tarifaires d’opposition, si elles existent.

Quelques conseils de prévention

Voici quelques conseils pour vous prémunir contre toute utilisation frauduleuse de votre carte bancaire :

  • Apprenez votre code confidentiel par cœur et surtout ne le transportez pas par écrit avec vous ;
  • Signez votre carte dans l’espace prévu au verso ; si la banque peut prouver que vous n’aviez pas paraphé votre carte, vous risqueriez de ne pas pouvoir être remboursé des sommes indûment versées ;
  • Composez votre code à l’abri des regards indiscrets, et si possible protégez le clavier numérique à l’aide de votre autre main ou d’un objet afin de vous prémunir contre une potentielle caméra malveillante installée sur le distributeur ;
  • Si vous achetez sur Internet, évitez d’enregistrer vos coordonnées bancaires sur un compte client et préférez la saisie à chaque paiement (vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre banque afin d’ouvrir un compte destiné spécifiquement aux achats sur Internet) ;
  • Vérifiez régulièrement vos comptes et contrôlez vos dépenses pour pouvoir agir au plus vite en cas d’utilisation frauduleuse ;
  • Dissimulez votre code de sécurité (les 3 derniers numéros du code indiqué au verso de la carte) à l’aide d’une pastille noire, après l’avoir appris par cœur. Ce code vous est demandé lors des achats en ligne. Caché, il ne pourra pas être lu par un tiers qui aurait votre carte en sa possession pour une courte durée ;
  • Enfin, sachez que le fait de taper votre code confidentiel à l’envers sur le pavé numérique du distributeur ne fera pas venir la police : c’est typiquement une fausse information !

Alors, faites attention et, surtout, en cas de perte ou de vol de votre CB, réagissez au plus vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *