Permis de conduire perdu : quelles sont les démarches ?

Perdre son permis par inadvertance, c’est toujours mieux que de le voir annuler à la suite d’une bonne grosse infraction au code de la route. Mais dans les premiers instants, vous ne savez plus quoi faire, et vous avez besoin de votre véhicule pour aller au travail ? Respirez et suivez notre guide : on vous indique toutes les démarches à suivre.

Un permis de conduire perdu, dix de retrouvés ?

Dans l’un des articles de son recueil journalistique Comment voyager avec un saumon, le romancier italien Umberto Eco raconte cette anecdote savoureuse : suite à la perte de son permis, il a initié les démarches pour en récupérer un nouveau dans les plus brefs délais.

Las, malgré sa notoriété chez les Romains, il lui a fallu 6 mois pour parvenir à ses fins, après avoir dépensé des sommes importantes et suite à des altercations régulières avec les représentants de l’administration. Même le scénario d’un film de Mario Monicelli ne ferait pas mieux.

Heureusement, en France et à notre époque, une perte de permis de conduire n’occasionne pas les difficultés infernales vécues par l’illustre écrivain. Il est néanmoins nécessaire de connaître toutes les démarches à effectuer et de soigner son dossier pour que les choses se passent au mieux – et au plus vite.

Que faire si je perds mon permis de conduire ?

En cas de perte, la première chose à faire, c’est de remplir une déclaration auprès de votre préfecture ou de votre mairie tout en remplissant une demande de renouvellement. Vous devez vous présenter personnellement au guichet afin de déposer le dossier, et il n’est plus possible de le faire par courrier ou par procuration.

Pour effectuer vos démarches, vous avez le choix de vous rendre :

  • À la préfecture ou sous-préfecture de votre département de domiciliation
  • À la mairie de votre ville
  • Au bureau des permis de conduire de la préfecture de police à Paris

Et ce, même si le permis perdu a été établi dans un autre département.

Renseignez-vous au préalable car toutes les préfectures, sous-préfectures et mairies ne sont pas habilitées à recevoir votre déclaration.

Permis de conduire perdu quelles sont les démarches 2

Et si la perte n’a pas eu lieu en France ?

Si vous n’étiez pas sur le territoire français lorsque vous avez perdu votre précieux sésame, tout dépend de votre situation et du pays en question.

  • Si vous êtes en vacances, il faut vous adresser à la police locale avant de faire les démarches nécessaires à votre retour en France
  • Si vous êtes expatrié, il faut vous adresser aux autorités compétentes (consulat ou consul honoraire) du pays pour vous faire délivrer un nouveau permis
  • S’il s’agit d’un pays qui ne fait pas partie de l’Union européenne, il faut faire établir par la police locale un document attestant de la perte, avant de régulariser votre situation de retour en France (dans le cas d’un voyage d’agrément). Si le pays fait partie de ceux avec laquelle la France autorise l’échange de permis, la déclaration de perte vous permettra d’obtenir un permis local auprès des autorités (si vous êtes expatrié).

Quels sont les documents à fournir ?

Pour pouvoir régulariser votre situation au plus vite et obtenir un nouveau permis, il vous faudra présenter les pièces suivantes :

  • Les formulaires Cerfa de demande de renouvellement et de format européen qu’il faut imprimer en couleur, remplir et signer
  • Une pièce d’identité originale + photocopie
  • Si vous êtes étranger : un justificatif de résidence en France en original + photocopie
  • Un justificatif de domicile en original + photocopie
  • 2 photos d’identité identiques, conformes aux normes ; chacune doit porter au verso vos nom et prénom et être collée sur un formulaire Cerfa
  • Un timbre fiscal d’une valeur de 25€
  • Si elle est due, le montant de la taxe régionale

Permis de conduire perdu quelles sont les démarches 3

Dans quels délais puis-je espérer recevoir mon nouveau permis ?

Le délai d’envoi de votre nouveau permis à votre domicile est très variable selon les préfectures – comptez plusieurs semaines au mieux. Néanmoins, le récépissé délivré par la préfecture au moment du dépôt de votre dossier vous permet de conduire en France uniquement pour une durée de deux mois.

En attendant, vous pouvez suivre pas à pas la fabrication et l’envoi de votre nouveau permis via le site mis en place par l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Vous saurez ainsi à quel moment il est convenable de faire sauter le bouchon de la bouteille de champagne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *