Chronologie Zelda : quand les créateurs de Zelda s’amusent avec le temps

La Chronologie Zelda, ou comment déclencher de nombreux débats parmi les fans du héros au chapeau pointu. Depuis le succès de la première aventure de Link en 1986, une véritable communauté de fans s’est constituée à travers le monde et les années, avec au cœur des débats sur les forums une question jusque-là restée sans réponse officielle. Dans quel ordre se sont produits les exploits du jeune homme ?

Les fans ont décortiqué les épisodes de la série, cherchant le moindre détail qui aurait pu les éclairer, à la manière d’une série de livres d’où l’on chercherait les indices pour connaître ce qui s’est passé dans la prochaine aventure.

Seulement voilà, les épisodes de Zelda ont d’abord été pensés comme des unitaires, dotés d’un début et d’une fin qui pourrait suffire au joueur qui ne connaitrait que ce jeu. Rien n’est donné au lecteur pour faire le lien entre chaque épisode, dont on sait par le créateur qu’ils ne sont pas édités dans une logique chronologique, ne reprenant jamais l’histoire où elle s’est arrêtée.

Chronologie-Zelda-

Une intrigue intrigante

D’ailleurs, l’intrigue ne parait pas changer beaucoup d’un jeu vidéo à un autre. Le prétexte est toujours le même pour mener Link sur les routes. Zelda est prisonnière par un seigneur maléfique, souvent Ganondorf, qui pousse le héros à se surpasser en affrontant dans diverses contrées et donjons des monstres de plus en plus difficiles à vaincre.

Pour certains amateurs du jeu, cette trame principale leur fait dire que vouloir faire la chronologie de Zelda est un non-sens, préférant voir dans chaque épisode la même histoire racontée autrement. La légende serait alors un mythe qui aurait été narrée tant de fois qu’elle aurait pris des couleurs différentes, sans cesses renouvelées.

L’entreprise Nintendo et Shigero Myamoto, le créateur de Link, semblent jouer d’ailleurs avec l’attente de leur afficionados, leur révélant au compte-goutte, et au gré des sorties imminentes des Zelda, certaines informations sur l’ordre de lectures de leurs œuvres.

Ainsi Shigero Myamoto, juste avant la sortie de The Minish Cap, révélait-il que The legend of Zelda venait après le célèbre Ocarina of Time mais avant The adventure of Link, tandis que la place de Link’s awakening n’était pas vraiment définie, qu’elle pouvait être n’importe où après Ocarina. De quoi donner à penser à des millions d’aventuriers, et leur rappeler la sortie de la dernière épopée.

Chronologie-Zelda---

Des mondes parallèles dans Zelda

Comment, pour Myamoto, donner une cohérence à l’histoire du monde d’Hyrule ? La chronologie donnée dans cette véritable Bible pour les fans, Hyrule Historia, utilise l’idée la plus concevable, celle de mondes parallèles. La légende de Zelda, explique Shigero Myamoto, serait constituée de non pas deux, mais de trois univers parallèles, permettant d’expliquer les chevauchements dans le temps, l’espace et l’histoire.

Ocarina of Time est l’épisode sur lequel s’appuie cette chronologie : la fin permet en effet de déduire qu’une brèche existe dans le temps, Zelda renvoyant Link dans son enfance. Cette théorie expliquerait les épisodes dans lesquels Link est un enfant, mais où les événements produits avant Ocarina se sont déjà produits (alors que Link était adulte).

Enfin, deux autres mondes viendraient expliquer le déclin d’Hyrule, et le nouveau monde avec le héros du vent.

Que la chronologie ait été révélée ou pas, nul doute que la légende de Zelda n’a pas fini de faire rêver les millions de joueurs qui profiteront cette année du 30ème anniversaire de l’univers, que Nintendo ne manquera pas de fêter, avec le remake de Twilight Princess sur Wii U, et un possible nouvel épisode original de la série culte sur la nouvelle console tant attendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *