Téléassistance : comment choisir le type de services adapté ?

Généralement, les offres de téléassistance aux seniors sont nombreuses sur le marché. Il s’agit notamment de la solution la plus accessible pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées souhaitant vivre en solo à leur domicile loin des risques liés à l’isolement et aux accidents domestiques. Il faut dire que cette option peut s’avérer avantageuse pour l’entourage et les proches de la personne concernée. Mais avant de bénéficier des avantages de ce service, il faudrait tenir compte des points suivants.

Évaluer la situation dans sa globalité

Avant de choisir une offre en particulier, il est nécessaire de prendre en considération plusieurs points essentiels afin de pouvoir choisir la solution qui répondra aux besoins du senior concerné. Généralement, ce moment de réflexion doit inclure notamment les points comme la superficie de l’espace de vie, la proximité géographique avec l’entourage, les matériels proposés, les tarifs, les aides financières…

Il faudra en effet se poser les bonnes questions. Pourquoi opter pour la téléassistance ? Quels équipements sont adaptés pour la sécurité du senior ? Faudrait-il souscrire à ce service pour éviter les chutes, les accidents et les malaises ou bien pour une simple présence au quotidien ?

Ce sera à partir des réponses à ces questions qu’il sera possible de commencer à choisir les services adaptés. Et il faut savoir que les systèmes de téléassistance ont connu un développement attrayant depuis ces dernières années. Ils sont devenus plus sophistiqués et plus innovants. On retrouve notamment la téléassistance traditionnelle, la téléassistance mobile et aussi la téléassistance active. Selon les besoins de chacun, il est possible de choisir entre ces derniers.

Se renseigner sur chaque type de téléassistance

Généralement, il est possible d’opter pour une téléassistance en particulier. Mais il est tout d’abord important de se pencher sur les avantages procurés par chaque type de téléassistance. Dans la majorité des cas, ils se différencient par le mode de déclenchement des alertes en cas d’incidents.

En optant pour la téléassistance classique, l’alerte se fait par déclenchement manuel. C’est-à-dire que le senior appuie sur le bouton d’un boîtier pour alerter les secours. La téléassistance mobile, de son côté, est caractérisée par un déclenchement manuel via la pression d’un bouton ou encore d’une manière automatique après une éventuelle chute à partir d’un détecteur de chute intégré. La téléassistance mobile est souvent associée à un système de géolocalisation.

De son côté, il y a les solutions de téléassistance active qui séduisent de plus en plus les consommateurs. Pour cette solution, le déclenchement en cas de chute se fait automatiquement. Il n’y a plus besoin de porter d’équipements.

Comparer les offres des prestataires de service

En général, beaucoup de prestataires proposent des formules d’abonnement variées. Là encore, avec les différents niveaux de service, les formules sont proposées en fonction. Il existe certaines formules qui permettent de profiter de prestations médicales en plus de la téléassistance.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il est important de comparer ces données afin de pouvoir choisir celles qui sont adaptées à son budget. Mais en plus de cela, il faudrait être bien vigilant quant aux coûts annexes. Ces derniers peuvent notamment s’ajouter au coût mensuel incluant notamment le coût d’installation du matériel, le coût du déclenchement d’une alerte, le coût d’intervention à domicile, le coût lié aux frais de résiliation, le coût de l’assurance sur le matériel de téléassistance…

Bien qu’il soit souvent difficile de se retrouver entre les différentes offres des prestataires, l’idéal serait de se tourner vers des prestataires agrémentés. Il s’agit d’organismes qui ont obtenu un agrément de l’Agence nationale des services à la personne. Ces organismes proposent souvent des prestations de qualité pour les personnes âgées. Autrement, il est toujours recommandé de favoriser les contrats flexibles sans frais de résiliation et sans engagement de durée. Lire les clauses de résiliation avant la signature reste donc la meilleure solution pour éviter de se faire piéger.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *