BD Mafalda, une collection engagée !

La BD Mafalda a déjà fait couler beaucoup d’encre depuis sa création il y a 50 ans. Ce n’est pas une collection comme les autres puisque l’on y trouve une petite fille hors du commun qui nous dévoile une vision du monde bien particulière. Avec un humour subtil et engagé, cette fillette surprend par son aplomb et sa répartie. Voyons d’un peu plus près l’histoire de cette bande dessinée qui détonne dans le monde littéraire.

BD Mafalda : l’histoire

Petite brune avec une jupe et un nœud dans les cheveux, Malfada est à première vue une petite fille comme les autres si ce n’est son penchant pour les répliques acerbes. Cette fillette est le personnage principal de la BD éponyme de l’argentin Joaquin Salvador Lavado plus communément désigné sous le nom de Quino. Créée en 1964, cette bande dessinée retrace le quotidien d’une jeune argentine issue de la classe moyenne. C’est pour l’auteur le moyen d’exprimer sa vision de la société.

Dans un pays sous pression, Quino s’autorise un humour subtil pour dénoncer les dérives dont il est témoin comme avec Manolito le capitaliste ou Susanita la femme indépendante. Le style graphique est assez simple. Pour les enfants, l’auteur a choisi une tête en forme de haricot avec deux points pour les yeux et une boule pour le nez. Les adultes ont un visage allongé avec un nez plus réaliste excepté la mère de Mafalda qui est représentée comme une enfant pour symboliser le fait qu’elle demeure une petite fille puisqu’elle n’a pas pu finir ses études. Pour en savoir plus, cliquez ici.

BD Mafalda, une collection engagée !2

Politique

Bien qu’elle n’entende rien à la politique, elle n’hésite pas à dénoncer les travers de son entourage. Elle s’informe beaucoup via la radio et les journaux de son père et ne parvient pas à comprendre les hommes et leur système gouvernemental mais elle a des valeurs et des causes qu’elle défend sans relâche. Cette fan des Beatles est contre :

  • La guerre du Viêtnam
  • La pollution
  • Le sexisme

À seulement 7 ans, elle pose toutes sortes de questions à sa famille et à ses professeurs pour tenter de déchiffrer le monde dans lequel elle vit. Malfada apprécie son statut d’enfant et refuse le monde des adultes qui lui semble insensé et plein d’injustices. C’est une éternelle râleuse qui n’hésite pas à s’indigner chaque fois qu’elle en ressent le besoin pour le plus grand bonheur des lecteurs. Si vous voulez en apprendre davantage, rendez-vous sur cette page.

BD Mafalda, une collection engagée !3

Un véritable succès

Le personnage de Malfada a été crée pour une campagne publicitaire. En effet, la marque d’électroménager Mansfield a engagé Quino en 1963 pour inventer des personnages dont le style s’inspire de la BD Snoopy avec des noms commençant par la lettre M. Les produits ne seront finalement pas commercialisés et la publicité a été abandonnée mais la fillette débutera une toute autre aventure en devenant l’héroïne d’une série à son nom d’abord publiée dans l’hebdomadaire argentin Primera Plana.

Puis Quino écrira pour le journal El Mundo jusqu’en 1973. Fatigué de la pression exercée par les militaires et au bord du divorce, l’auteur met un terme aux histoires de la fillette. Pourtant, on retrouve Malfada dans des adaptations partout dans le monde dans des livres, des journaux et des dessins animés. Douze albums sont parus aux éditions Glénat qui retracent l’œuvre de Quino. Cette bande dessinée est particulièrement populaire en Amérique latine, en Europe et au Québec. Pour plus d’informations, consultez cet article. Et pour finir, rencontrez Malfada dans sa version dessin animée sorti en 1982 sur Canal + :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *