Trois choses à faire avec un mini potager !

Beaucoup de gens aiment cultiver des légumes mais n’en ont pas la possibilité puisqu’ils habitent en ville ou bien dans un appartement. Heureusement, il reste toujours une solution : le mini potager.

Cultiver des légumes ne se fait pas instinctivement, bien que certaines personnes aient ça dans le sang. Pour bien réussir votre culture, prenez bien note des trois astuces suivantes.

Bien choisir vos plantes

Que vous voulez faire un mini potager ou une jardinière d’intérieure, vous devez bien connaître ce que vous plantez, et surtout comment faire pour avoir une bonne récolte. Pour un début, il est préférable de choisir des plantes qui ne nécessitent pas beaucoup d’entretien.

Vous pouvez par exemple cultiver des fines herbes ou divers aromates comme le basilic ou le thym. De plus, vous pourriez associer votre plantation d’herbes à d’autres plantes pour le côté esthétique. Vous pouvez vous en procurer sur des sites comme Prêt-à-Pousser.

Si vous êtes une débutante, évitez de cultiver des plantes nécessitant un maximum de surveillance et d’entretien dans votre mini potager. Vous n’allez pas planter un pamplemousse ou un avocat sur votre balcon ! C’est plus raisonnable de commencer avec des tomates ou des carottes.

nov16-264minipotager2

Un minimum d’entretien

Vos plantes nécessitent un minimum d’attention de votre part. Pour un mini potager, prenez en compte ces quatre facteurs : le soleil, l’air, l’eau et le fumier. Il faut équilibrer ces quatre éléments pour maximiser les résultats de votre récolte.

Pour une jardinière d’intérieur, vous n’avez pas besoin de beaucoup d’entretien. Toutefois, chaque plante a besoin d’un minimum de chaleur. Du coup, veillez à ce que vos mini légumes et vos herbes soient traversés par un rayon de soleil de temps à autre.

Tout cela ne vous prendra pas beaucoup de temps. Consacrez un quart d’heure par jour à votre petit jardin et vous verrez que vous obtiendrez des résultats satisfaisants.

Toutefois, sachez que vos légumes ont besoin d’au moins 5 à 6 heures de soleil par jour. Mais concernant votre jardinière d’intérieure, veillez juste à ce que vos plantes soient suffisamment bien arrosées et près d’une fenêtre pour avoir de l’air.

nov16-264_minipotager1

Variez vos plantes

Non seulement varier vos plantes sera plus esthétique pour votre mini potager, comme cité plus haut, mais en plus cette variété a le don de favoriser vos récoltes. N’hésitez donc pas à mélanger vos plantations. Jouez sur les couleurs et les tailles des plantes. Vous pouvez aussi rajouter des fleurs dans votre jardinière d’intérieur si vous le désirez.

Les experts disent qu’une bonne association de culture est essentielle car certaines plantes peuvent repousser les parasites qui pourraient nuire à d’autres plantes. Pour cela, vous devriez bien vous documenter sur le type de plantes que vous voulez cultiver.

L’association de certaines plantes peut aussi vous revenir moins chère car comme certaines évitent les parasites aux autres, cela vous évitera d’acheter des pesticides. Votre jardinière d’intérieur ne doit pas contenir des plantes qui ne vont pas ensemble car elles risqueraient de nuire aux autres plantes et de se nuire mutuellement.

Vous vous rendrez donc compte qu’il ne suffit pas de planter tout ce que vous voulez dans votre mini potager et votre jardinière d’intérieur. Ces quelques astuces vous seront d’une grande aide, principalement si vous débutez dans ce domaine. Suivez bien les conseils et bonne récolte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *