Comment protéger votre logement lors de vos longs départs en vacances ?

L’arrivée de l’été est généralement synonyme de départ en vacances, une bonne nouvelle pour les ménages, à condition de pouvoir en profiter de manière sereine. Car c’est en période estivale et plus précisément au cours des mois de juillet et d’août qu’ont lieu le plus souvent les cambriolages.

La majorité de ces infractions sont commises lorsque l’occupant n’est pas à son domicile, les périodes de vacances sont donc des moments opportuns pour les cambrioleurs. Ils sont habitués à repérer les logements inhabités pour tenter de s’y introduire.

Comment faire face à cette menace, omniprésente en période estivale ? Faut-il installer une caméra de surveillance sans fil, avoir recours à une société de télésurveillance, confier ses clés à un voisin ? Guide pratique et astuces.

La caméra de surveillance sans fil, l’ami préféré des vacanciers cet été

Pour partir en vacances l’esprit léger, rien de tel que d’installer une caméra de surveillance sans fil à votre domicile. Ce dispositif de télésurveillance vous permet de sécuriser votre logement pendant votre absence. C’est un moyen de dissuasion efficace : la majorité des cambrioleurs sont découragés par la vue d’un tel dispositif.

Une caméra de surveillance sans fil présente quasiment le même intérêt que la version filaire. Leur fonction est la même, c’est la méthode de transmission des données qui diffère. Pour une caméra de surveillance sans fil, cette étape s’effectue par connexion Wifi alors qu’elle se fait par câble Ethernet pour les modèles filaires.

Cette différence a une incidence légère sur l’utilisation des deux dispositifs. Alors que la caméra de surveillance sans fil est limitée par les capacités de transmission de données liées au Wifi, la version filaire permet la fourniture d’images de meilleure qualité ainsi qu’une transmission plus rapide des informations sur des distances plus développées.

L’installation d’un tel dispositif se fait en consultation d’un professionnel de la télésurveillance, qui mènera une étude sur la zone qui doit être soumise au contrôle de vidéosurveillance.

Un dispositif connecté

Certaines de ces installations sont désormais dotées d’un système de connexion via application dédiée. Autrement dit vous pouvez, depuis votre smartphone ou tablette tactile, entrer dans le système de la caméra pour afficher sur votre écran le visuel du système.

En cas d’alerte, vous pouvez ainsi visionner à distance ce qu’il se passe à votre domicile. Certes l’entreprise de télésurveillance est également alertée et prend les dispositions nécessaires à appliquer face à ce cas de figure, néanmoins cette option reste intéressante pour l’utilisateur.

En effet, ce dernier peut par exemple prévenir un voisin en temps réel pour lui dire, par exemple, de venir sonner à son domicile. L’arrivée du voisin pourrait effrayer les cambrioleurs et les pousser à prendre la fuite. Retrouvez plus de conseils en la matière sur ce site.

Web et réseaux sociaux : astuces avant un départ en vacances

Aujourd’hui de nombreux cambrioleurs utilisent les réseaux sociaux pour identifier leurs cibles. Il convient donc de prendre certaines précautions sur le web pour éviter de faciliter la tâche aux malfrats.

Inutile donc de publier sur votre mur Facebook l’achat de votre billet de train ou d’avion pour vos vacances estivales. Bien que cette information ravisse vos amis du web, une personne mal intentionnée peut disposer de la photo pour identifier clairement la période pendant laquelle votre logement est inoccupé.

Il convient également de verrouiller vos profils sur les réseaux sociaux pour en limiter l’accès à vos amis. Pensez également à ne jamais communiquer votre adresse exacte et à limiter les publications de photo qui montrent vos derniers achats, tels qu’un ordinateur, un écran plasma, etc.

Plus d’informations à ce sujet dans cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *