L’e-réputation, de plus en plus décisif pour les entreprises

A l’heure où la numérisation est partout, l’image tient de plus en plus de place sur le web. Partie intégrante de la stratégie de communication du marketing moderne, il est primordial de comprendre l’e-réputation pour mieux le maitriser. Qu’entend-on réellement  par e-réputation ? Quels sont les bonnes pratiques pour maitriser sa réputation en ligne?

Généralité sur l’e-réputation

Loin de ce que la plupart des gens pensent, leur e-réputation n’est pas ce qu’ils disent, mais surtout ce que les moteurs de recherche en disent. C’est l’idée que Chris Andersen (ex-rédacteur en chef de magazine Wired) en fait également de l’image d’une entreprise sur le web. Même si le terme d’e-réputation a été utilisé pour la première fois en 2000 par deux auteurs américains (Mc Donald et Slawson).

Réputation numérique, réputation virtuelle, web-réputation, cuber-réputation… ce sont tous des termes utilisés pour désigner l’e-réputation qui représente l’image d’une personne, une marque, ou une entreprise sur le web. Cette perception des internautes a un grand impact sur les activités, produits, services… bref l’efficacité d’une entreprise.

wemag.fr-l-e-réputation de plus en plus décisif pour les entreprises

Les bonnes pratiques à adopter pour avoir une bonne réputation numérique

Dans le but d’avoir plus de contrôle sur les commentaires et avis communiqués sur le net, une marque a tout intérêt d’intégrer l’e-réputation management dans leur stratégie marketing. Pourtant la veille réputation est une tâche assez chronophage et qui demande beaucoup de présence, et donc du temps. Pour se faire et pour se libérer de cette tâche, la plupart des grandes entreprises et personnalités confient la gestion ou plutôt la veille de leur image à une agence e-réputation.

Une entreprise peut internaliser le processus par du community management, faire une vérification et intervention sur les avis et mentions sur l’entreprise via un outil de veille. De la même façon qu’il est important de contrôler les avis négatifs, une entreprise se doit également de véhiculer une image positive sur toutes les plateformes sociales, blogs, presse…

Un grand enjeu de performance marketing

Le plus dur dans la gestion d’e-réputation concerne la bonne appréhension chez les utilisateurs de l’image de l’entreprise. Avec tous les canaux d’informations qui ne cessent de s’améliorer, les consommateurs sont plus stricts et mieux informés que jamais. Ils savent ce qu’ils veulent, les publicités traditionnelles intrusives n’ont plus les mêmes effets, ils n’hésitent pas à dire ce qui leur déplait. Le simple avis d’un internaute peut avoir le dessus sur toute l’image d’une marque s’il celui n’est pas vite étouffé.

Du coup, pour mieux protéger sa e-réputation, certaines entreprises n’hésitent pas à s’inspirer des techniques SEO. Par exemple, l’intégration du nom de sa marque dans un contenu positif. Outre les avis, l’e-réputation peut être utilisé comme un miroir géant qui donne un retour immédiat et réel sur toutes les activités d’une entreprise.

Enfin, pour aller encore plus loin, une entreprise peut pousser plus d’images positives en collaborant avec  les influenceurs et leaders d’opinion web, via les plateformes sociales ou relations presse. Faire appel à une agence e-réputation spécialisée dans cette tâche peut également être très vertueux pour l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *