L’emploi, le défi majeur des gouvernements africains et mondiaux

Le travail libère l’homme comme le dirait un dicton populaire. Toute personne en mesure d’exercer une activité en est consciente mais bien souvent, ce sont les postes à pourvoir chez jobwide qui manquent à l’appel. La disponibilité des postes varie en fonction des compétences et de l’activité économique mais toujours est-il que tout le monde doit trouver quelque chose à faire. C’est ce pourquoi l’emploi a toujours été au centre des programmes de société des politiques.

 

Renverser la courbe du chômage est donc un défi majeur pour n’importe quel gouvernement au monde. Entre mesures et réajustements, les États essaient tant bien que mal de réduire ce taux qui en réalité ne peut descendre sous les 0%. Car oui même le pays le plus prospère au monde n’a pas un taux de chômage nul mais s’en approche de peu. C’est la preuve que le travail est colossal pour un gouvernement qui doit jongler aussi avec d’autres chantiers tout aussi prioritaires.

 

Le rôle important des agences nationales d’emploi

 

Il est fréquent de voir dans plusieurs pays les ministères en charge déléguer à leur tour les tâches aux agences d’emploi nationales. C’est le cas par exemple de Pôle Emploi en France ou l’ANPE (Agence Nationale pour l’emploi) au Togo.

Ce sont ces institutions qui sont constamment au front en recensant les chômeurs et en leur proposant des emplois en fonction des besoins de leurs partenaires. C’est donc une démarche recommandée pour toute personne diplômée et en manque d’emploi de remplir les formalités de l’agence chargée de l’emploi dans son pays. Malgré l’entrain et la volonté que peuvent dégager ces institutions, force est de constater que les files d’attente ne s’estompent jamais.

 

L’apport du secteur privé !

 

Il paraît clair que les gouvernements ne cessent donc jamais de réfléchir à l’emploi des jeunes surtout. Mais des initiatives privées viennent épauler pour une couverture encore plus large.

En plus d’une inscription dans les fichiers de l’agence d’emploi nationale, que peut faire une personne au chômage pour faire bouger la situation pour elle-même ? Il faut d’abord rester informé puis ensuite la gérer au mieux. Voici quelques solutions aux erreurs récurrentes que font les aspirants à l’emploi.

 

Au niveau de l’accès à l’information

 

C’est le point de départ du chemin vers l’emploi. Il faut bien être informé des différentes offres d’emploi pour pouvoir y postuler. C’est une étape qui paraît peut-être plus simple à l’ère d’internet et des réseaux sociaux. Outre les médias traditionnels qui sont la presse, la radio ou peut-être la télévision, des milliers d’offres d’emploi circulent par jour sur Internet. Sites-web, Goupes Facebook, Groupes WhatsApp et plein d’autres plateformes internet servent aujourd’hui de relais à l’information. Il faut donc pour un aspirant à l’emploi de faire des recherches pour être présent sur un maximum de plateformes.

 

Au niveau de la gestion de l’information

 

Un aspirant qui tombe sur une offre d’emploi doit forcément vérifier si ses compétences et autres conditions sont en adéquation avec celles imposées dans l’offre. Mais bien avant il se doit aussi de vérifier le délai de l’offre pour éviter des tracas vains. Ce n’est qu’après cela qu’il peut postuler. Il y a plusieurs manières de le faire mais là encore, tout dépend des exigences de l’offre. Que ce soit par mail, dépôt physique ou les deux, il faut tenir compte des moindres détails. Cela permet au postulant de mettre un maximum de chances de son côté bien avant même l’étude du dossier sur le fond. Il faut avouer que pour un seul poste disponible, les recruteurs peuvent crouler sous plus de 100 demandes. Il faut donc surtout éviter de devenir une charge supplémentaire pour eux.

 

Le cas des candidatures spontanées

 

Certains aspirants n’attendent pas forcément une offre bien taillée pour eux avant de faire des demandes d’emploi. C’est une démarche louable qui porte aussi ses fruits. Mais là aussi il faudrait respecter une certaine logique. Pour commencer, l’aspirant pourrait établir une liste d’entreprises de sa région qui pourraient être intéressées par ses compétences. Ensuite il pourrait faire des enquêtes sur chacune d’elles puis composer un dossier de demande d’emploi en fonction des informations collectées.

 

Pour la suite, on ne peut souhaiter que bonne chance à tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *